Conseils ThermiquesConseils Thermiques

Trouver un professionnel de l'architecture bioclimatique


Opter pour une architecture bioclimatique, c'est l'assurance de construire une maison largement ouverte au sud et très économe en énergie. Cet effort de conception n'engendre aucun surcoût mais constitue un vrai gage de qualité. Alors pourquoi s'en priver?

La réglementation thermique 2012

logo rt 2012 La réglementation thermique 2012 est entrée en vigueur le 1er janvier 2013 pour le secteur résidentiel. Elle est la réglementation qui autorise ou non la construction (d'un point de vue thermique) d'un bâtiment neuf, qu'il soit destiné à l'habitation ou au tertiaire. L'étude réglementaire thermique 2012 doit être réalisée grâce à un logiciel, fonctionnant à l'aide de formules normées et ne peut être délivrée que part un bureau d'études thermiques. La RT 2012 se veut exigeante par rapport à la réglementation thermique 2005 et correspond globalement aux exigences de l'ancien label BBC. Des labels plus performants existent déjà et doivent nous mener sur le chemin de la RT 2020 et sa maison à énergie positive.

Les exigences de la RT 2012

Pour répondre à la RT 2012 il convient de respecter 3 exigences (en plus des exigences de moyens que nous verrons par la suite)

Le coefficient Bbio

Dans la RT 2012, on note l'apparition d'un nouveau coefficient, le Bbio. Il remplace le Ubat de la RT 2005 en y intégrant les besoins de chauffage, de refroidissement et d'éclairage artificiel. Le Bbio n'a pas d'unité et il devra être inférieur au Bbio max qui est défini selon la zone climatique (exemple en zone climatique h1B, le Bbio max est de 60). Le Bbio max sera également modulé par l'altitude, la surface du bâtiment, etc.

Le Bbio favorise donc les bâtiments qui bénéficient d'une conception de qualité en prenant notamment en compte la compacité, les orientations, les surfaces et le traitement des vitrages, isolation... Ce sont les architectes qui seront principalement acteurs de ce coefficient.

carte du bbio max de la RT 2012 Carte BBio Max selon la zone climatique

La Consommation en Energie Primaire (Cep)

La Cep est exprimée en kWh d'énergie primaire (EP)/(m²SHON.an).
La transformation entre l'énergie primaire (énergie produite par les centrales) et l'énergie finale (celle facturée au compteur) est de 1 pour les ressources fossiles. Pour ce qui est de l'électricité, le facteur de conversion est le suivant : 1kWhEF correspond à 2,58kWhEP. Plus d'info sur les facteurs de conversion ici.

On peut également ajouter que pour la RT 2012, la SHON (Surface Hors d'Oeuvre Nette) a été redéfinie par rapport à celle existante en RT 2005, on l'appelle SHONRT. Elle prend en compte la somme des surfaces de plancher de chaque niveau, après déduction des surfaces sans équipements de chauffage. Il ne sera donc plus possible de faire comptabilisé un cellier non chauffé dans la SHONRT comme c'était le cas pour biaiser le label BBC. Pour le tertiaire, la SHONRT=Coefficient.SURT. Pour la majorité des bâtiments tertiaires, le coefficient est de 1,2 (1,1 pour les autres).

Pour être conforme, le bâtiment devra avoir une Cep inférieure à une Cepmax (et non plus une Cep de référence comme c'était le cas dans la RT 2005). La Cep prend en compte

carte de la Cepmax de la RT 2012
Carte CEP Max selon la zone climatique

Là encore, la Cep pourra être légèrement modulée avec les mêmes raisons que pour le Bbio (altitude, surface du bâtiment, etc.). De plus, si le bâtiment bénéficie d'une production d'énergie renouvelable, la Cepmax est augmentée de 12kWh. Enfin, la Cepmax pourra aussi être augmentée de 30% si le bâtiment est chauffé avec une chaudière bois ou un réseau de chaleur utilisant 50% d'énergie renouvelable.

La température intérieure de confort (tic)

C'est le seul coefficient qui ne change pas par rapport à la RT 2005. Elle sera comparée à une valeur de référence. La tic représente la température maximale de la maison lors de la journée la plus chaude.

Les exigences de moyens de la RT 2012

En plus du respect des coefficients que nous venons de voir, la RT 2012 impose des exigences de moyens :

Les configurations possibles

De nombreuses solutions sont possibles avec les moyens actuels, en voici quelques-unes :

Concernant la ventilation, le marché reste assez équilibrée entre la VMC Simple Flux et la VMC Double Flux.

Les extensions et la RT 2012

Quelles extensions sont concernées par la RT 2012?

Les extensions du bâtiment existant sont concernées par la RT 2012 si :

Si l'extension n'atteint pas ces surfaces, elle reste concernée par la RT Rénovation (RT Existant), que ce soit dans le cadre d'une déclaration de travaux ou d'un permis de construire.

Quelques aménagements

Quelques aménagements ont eu lieu afin de "facilier" l'application de la RT 2012 dans ces extensions. On peut notamment retenir :

Retrouvez la fiche complète sur l'application de la RT 2012 pour les extensions : ici

Les labels Effinergie de la RT 2012

Le label Effinergie +

logo effinergie Le label Effinergie + se veut évidemment plus exigent que la RT 2012. Voici les critères mis en place pour les logements individuels :

Réduire les consommations du bâtiment

Impliquer les occupants dans les consommations d'énergie

Améliorer le confort des occupants

Le label Effinergie BEPOS

Le label Effinergie BEPOS est un label pilote. On peut considérer cela comme une expérimentation grandeur nature pour voir la faisabilité des bâtiments à énergie positive. Globalement, pour obtenir le label, il faut respecter les exigences du label Effinergie + et avoir une production d'énergie renouvelable suffisante pour avoisiner les consommations d'énergie du bâtiment. Un écart est toléré selon le contexte urbain et le climat afin que les projets soient possibles partout. Les calculs du label sont synthétisés sur cette fiche de l'association Effinergie.

Le futur : La RT 2020 et les BEPOS

La prochaine réglementation thermique est annoncée pour 2020 et doit généraliser les Bâtiments à Energie POSitive (BEPOS). Toutefois, aucun calendrier n'a encore été publié. Et si la RT 2020 est à l'origine destinée à sortir en 2020, il ne faut pas oublier que la RT 2012 était prévue pour 2010 et devait donc s'appeler RT 20...10. Selon les difficultés techniques, financières et de lobbyings qu'elle posera, la RT 2020 pourrait très bien ne sortir qu'en 2025, mais cela n'empêche pas de pouvoir déjà en parler.

Le concept d'un bâtiment à énergie positive

Le but d'un BEPOS est de consommer le moins possible d'énergie, cela grâce à une bonne isolation, des systèmes thermiques performants et des apports solaires gratuits optimisés. Le BEPOS est donc avant tout un bâtiment économe en énergie mais qui doit également créer plus d'énergie qu'il n'en consomme, notamment par le biais de systèmes solaires et notamment des panneaux solaires photovoltaïques.

La place de la maison passive

On pourrait s'interroger sur la place de la maison passive. Il a été choisi en effet de passer directement de la RT 2012 au bâtiment à énergie positive sans passer par la case de la maison passive. Cela se justifie assez bien car économiquement parlant, une maison passive est moins intéressante qu'un BEPOS. Une maison passive est très coûteuse car l'objectif est de réduire au maximum les consommations d'énergie et cela passe forcément par l'utilisation de matériaux et techniques très onéreux, comme par exemple le triple vitrage. A l'inverse, il est possible de faire un BEPOS pour un surcoût modéré par rapport à une RT 2012, grâce aux configurations relativement standard, avec bien sûr des sytèmes de production d'énergies renouvelables.

Trouver un professionnel pour construire sa maison RT 2012

Si vous décidez de vous lancer dans la construction d'une maison RT 2012, il est important de réaliser plusieurs chiffrages afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement comme Enchantier:

Fermer X

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

bioclimatismePrivilégiez en premier lieu ceux qui vous parlent de l'orientation de votre terrain et qui s'inscrivent clairement dans une architecture bioclimatique. Déplacez-vous sur les chantiers pour constater la qualité des réalisations et obtenir des retours d'expériences de la part des anciens clients. Pour tirer les prix vers le bas, assurez-vous que les entreprises soient bien mises en concurrence par un appel d'offres et d'avoir accès aux devis détaillés. Regardez également les marges des professionnels (entre 8 et 12% généralement) et exigez une attestation de leur assurance décennale.

Conclusion

La RT 2012 est ambitieuse, notamment grâce aux exigences de moyens. De plus, la limitation de la Cep par une valeur "absolue" ne fait plus de distinction entre l'électricité et les autres énergies (ce qui était le cas dans la RT 2005, notamment à cause du facteur de conversion de 2,58).

Les solutions techniques actuelles permettent tout à fait de prétendre à la RT 2012 pour un surcoût modéré, mais il faut pour ça avoir une conception de qualité. Il est même d'ores et déjà possible d'aller plus loin, grâce par exemple au label Effinergie, ou en s'orientant vers le futur avec les BEPOS.

Laisser un commentaire ou poser une question




#12 - Benjamin (Admin) - 19.10.15

Bonjour Bidule,
Non, vous n'êtes absolument pas obligée de changer le chauffe-eau.
Si la distance est grande et/ou que les tuyaux passent dans une zone non chauffée, pensez à isoler (calorifuger) les tuyaux.

#11 - Bidule - 18.10.15

Bonjour,
mon chauffe eau est dans la partie existante.
Suis-je obligée de le changer lors de la création de mon extension dans laquelle il y aura une salle de bain?

#10 - Benjamin (Admin) - 04.10.15

Bonjour Denis,
Il n'y avait pas d'obligation de ventiler en 1960. Les VMC étaient d'ailleurs rares et c'était donc généralement de la ventilation naturelle.
Cependant, si les huisseries sont relativement récentes, la mise en place d'une VMC Simple flux (ou ventilation pat insufflation est conseillée) pour avoir un bon renouvellement d'air qui limitera l'humidité pour un habitat plus sain.

#9 - Xavier (admin) - 13.04.15

Bonjour Loïc,

A notre connaissance, le bbio n'a rien à voir avec l'implantation de la robinetterie. A titre personnel, je possède une maison RT2012 avec la machine à laver à côté du ballon thermodynamique dans un cellier isolé, cela n'a posé aucun problème. Voir le plan:
http://conseils-thermiques.org/contenu/suivi_chantier_2.php

Dans tous les cas, il est plus logique de garder votre robinetterie dans le volume isolé.

Ca n'a rien à voir, mais j'attire votre attention sur l'orientation de votre maison. Il arrive que certains constructeurs n'y prête aucune attention. Vérifiez bien que votre maison à la majorité de ces ouvertures vers le sud et très peu vers le nord:
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme_definition.php
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme_exemple_concret.php

Bonne continuation et tenez-nous au courant,

#8 - loic33 - 10.04.15

Bonjour,

Mon constructeur m'impose de mettre la robinetterie de la machine à lavé et son évacuation dans le garage qui n'est pas isolé, et non dans le cellier ou est posé le ballon thermodynamique, pour cause de bbio et rt 2012. Cela est il vrai qu'il y est une incidence?
De plus il apparait que dans un garage non isolé, certaines machines ne fonctionnent pas, car la carte électronique de l'appareil ne trouve pas la sonde à bonne température et un code erreur empêche le fonctionnement de l'appareil. Les classes climatiques sont prises en compte pour un seche linge par exemple, qu'on ne peut donc pas mettre dans un garage non isolé, et pas pour le cas d'une machine à laver jusqu'à présent. N'y a t'il pas des choses à remettre en cohérence avec ce q'impose le bbio et la RT 2012?
Merci pour vos réponses.

Cordialement.

#7 - Benjamin (Admin) - 31.01.15

Bonjour ornithorynque92,
Non, il n'y a pas de ratio maximum.
Pour exemple, la maison Suivi de chantier 2 : http://conseils-thermiques.org/contenu/suivi_chantier_2.php à un ratio de 0,3.
Cependant, une trop grande surface de vitrage mal orienté induira plus de déperditions et pénalisera donc le calcul du Bbio.

#6 - ornithorynque92 - 22.01.15

Bonjour,
Merci pour cet article. J'aimerai savoir si il existe un coefficient maximum de vitrages à ne pas dépasser pour le calcul du BBIO ? Je vois souvent une référence minimum et aucun maximum.Cordialement,

#5 - Benjamin (Admin) - 31.12.14

Bonjour patoux,
Oui, il est possible de mettre une VMC autoréglable en RT 2012. Cependant, celle-ci sera pénalisée dans les calculs car le débit d'air sera plus élevé qu'une VMC Hygroréglable et il y aura plus de déperditions par renouvellement d'air.

Je ne pense donc pas qu'une VMC SF autoréglable est véritablement sa place dans une maison RT 2012, d'autant que le surcoût est très faible.
Il faut également se rappeler qu'une VMC tourne 24h/24h, donc plus sa consommation en électricité sera faible, plus vous ferez des économies.

#4 - patoux - 30.12.14

bonjour peut on mettre une vmc simple flux autoreglale celle ci respecte t elle la rt 2012

#3 - Benjamin (Admin) - 05.04.13

Bonjour,
Effectivement, les signes sont bien dans le mauvais sens...
Pour la VMC DF, le problème est que la consommation électrique des moteurs est importante. Le facteur de conversion énergie finale/énergie primaire(2.58) aidant, un (double) moteur de 70W va consommer plus de 600kWh/an. Rapporté à la surface pour une maison de 100m², cela fait déjà 6kWh/(m².an), soit plus de 10% des 50kWh/(m².an) moyen autorisés...
Il est bien précisé que ce n'est pas "facile de passer en VMC DF " et non pas que "ce n'est pas recommandé" car c'est un autre débat.

#2 - JK - 05.04.13

Bonjour,
Permettez moi d attirer votre attention sur une erreur. Les CEP, BBIO et Tic doivent etre inferieurs au CEP max, BBIO max, etc...
Par ailleurs pourquoi une ventilation double-flux n'est pas recommandée pour faire du BBC ?
Merci
Cordialement

#1 - Benjamin (Admin) - 30.05.12

Bonjour,
Non, ce sont simplement des configurations qui équipent des maisons ayant reçu le label BBC selon une étude que je n'arrive malheureusement pas à retrouver.<br />
Je rajouterais, que savoir qu'elle configuration est la moins énergivore n'est pas forcément la priorité. En effet, d'autres critères, comme l'adaptabilité aux grandes maisons (ou maison étage), la mise en place possible ou non du solaire, l'aspect financier sont autant de problématiques (et il y en a beaucoup d'autres...) à prendre en compte et qui peuvent compenser largement les écarts de consommation finale.

#0 - jmdesp - 30.05.12

Existe-t-il un document quelque part qui explique comment les solutions envisagées rentrant dans le "gabarit" RT2012 surtout pour le Cep max?
Par exemple pour celle chaudière gaz, le choix d'un Bâti BBC signifie qu'on dépense plus d'énergie localement que le bâti meilleure technique avec l'effet joule, mais il serait intéressant de voir combien du Cepmax est consommé là, par rapport à la partie utilisée pour l'ecs solaire + appoint chaudière, et l'ECS thermodyn performant.
Et ainsi si les deux solutions "consomment" 100% du cep max disponible, ou si celle gaz s'arrete en dessous.
Remonter