7 astuces pour réduire sa facture d'énergie en tant que locataire

En tant que locataire, il est frustrant de payer une facture énergétique élevée avec le sentiment de ne pas pouvoir la réduire faute d’entreprendre des travaux. Pourtant, il existe quelques astuces pour réduire sensiblement et durablement sa consommation d’énergie : réglage des appareils, petits travaux, éco-gestes du quotidien, matériel d'économie d'énergie...

Idée n°1: Bien régler ses appareils électroménagers et de chauffage

Optimiser ses appareils, c’est faire des économies d’énergie substantielles. A fortiori, quand ces appareils fonctionnent en continu et pendant toute l’année. Que vous soyez propriétaire ou locataire, les gestes sont les mêmes :

Les appareils de froid (congélateur, réfrigérateur): Il convient de les dégivrer tous les 6 mois car une pellicule d’1mm de givre augmente la consommation de 10% (Ademe). Il faut également les régler à bonne température (4°C frigo, -18°C pour un congélateur) et les éloigner des sources de chaleur (four par exemple).

Le chauffage: Réglez une température de confort de 20°C et une température de réduit de 17°C. Si vous le pouvez, programmez votre émetteur de chaleur en fonction de vos temps de présence. Pensez à dépoussiérer les radiateurs et à laisser suffisamment d’espace devant et au-dessus afin de ne pas gêner la diffusion de la chaleur. Pour les radiateurs à eau, il faut les purger régulièrement car de l’air vient prendre la place de l’eau ce qui dégrade fortement le rendement (d'autant plus si vous habitez en haut d'un immeuble). Un sifflement du chauffage ou une différence de chaleur (chaud en bas, froid en haut) doit vous interpeler.

Le chauffe-eau: Maintenir une température de 55°C suffit à conserver un confort d’utilisation et à éviter les maladies liées à l’eau (légionnelle). A 80°C (chauffe-eau de plus de 10 ans), outre le risque de brûlure, l’appareil consommera 30 % de plus (Ademe).

La Ventilation: Nettoyez régulièrement les bouches d'aération sans les boucher afin que l’air se renouvelle sans encombre. Si vous n’avez pas de système de ventilation, aérer 5 à 10 minutes par jour en grand. Ne pas aérer (sous prétexte que l'air froid rentre) est contreproductif, puisque l'air saturé en humidité nécessite plus d'énergie pour être réchauffé. Autant prendre le temps d’évacuer les polluants et l'humidité, puis chauffer un air sain. Evidemment, pensez à bien éteindre le chauffage lors de l'aération.

Idée n°2: Réaliser les travaux de finition

En tant que locataire, vous êtes le premier concerné car il y a de fortes chances que votre propriétaire ne se déplace pas pour ces menus travaux, même s’ils améliorent le confort thermique quotidien. Un bon compromis serait de faire payer le matériel par le propriétaire (50-100€ maximum) et de réaliser vous-même les travaux qui restent rapides et faciles:

Quelques exemples de produits abordables (Liens Amazon):

joints fenêtre mastic barre coupe froid rideau épais isolant

Idée n°3: Les petits gestes du quotidien

economies énergie gestes quotidienVoici quelques gestes de bon sens qui limiteront votre consommation d’énergie:

Limiter les consommations inutiles: Fermez les pièces qui ne sont pas chauffées à la même température. (Inutile de chauffer la chambre pendant la journée si vous restez dans le salon.) Pensez à éteindre les écrans lorsque personne ne les regarde et les ampoules quand vous quittez la pièce. Aussi, ayez le réflexe d’utiliser les modes « éco » (lave-vaisselle et lave-linge notamment).

Cuisiner malin: Retenez que mettre un couvercle sur les casseroles économise entre 15 et 30% d’énergie. Pensez à utiliser la bouilloire pour faire bouillir de l’eau plutôt que la casserole et enfin, veillez à éteindre le four ou les plaques un peu avant la fin de la cuisson (sauf plaques à induction). Il existe en outre plein d’autres astuces pour limiter sa consommation d’énergie dans la cuisine.

Les volets: Fermez les volets extérieurs la nuit (meilleure isolation). En été, ouvrez-les au contraire afin de rafraichir le logement sans consommer d'énergie.

Absence prolongée: Baissez votre chauffage (14-16°C) au bout de 2 jours d’absence et coupez votre chauffe-eau au bout de 4 jours. (Veillez à ne pas consommer de l’eau tiède à votre retour.)

Idée n°4: Investir dans du petit matériel d'économie d'énergie

investirInvestir dans une location, le concept peut paraitre étrange à première vue… Néanmoins, le coût reste très modéré (moins de 100€) mais permet des économies rapides, rendant le matériel rentable en moins d'une année. En outre, les objets achetés pourront être emportés à votre départ et mis en place facilement dans votre prochain logement.

Appareils de mesure: Ces appareils ne permettent pas de réduire directement votre facture énergétique mais sont indispensables pour bien connaître vos principaux postes de consommations. Cela permet d’agir dessus plus efficacement. Un thermomètre ou une station météo (20€) vous permettra d’ajuster la température de chauffage. Un consomètre (20€) permettra de quantifier la consommation de vos appareils en veille (et en fonctionnement). Un débitmètre (5€) mesurera votre débit d’eau au robinet et sous la douche. Notons que pour le consomètre et le débitmètre, il est tout à fait envisageable d’acheter ce matériel à plusieurs car ils ne servent que ponctuellement, le temps de faire le diagnostic de sa maison.

Prise Coupe veille (20€)/ Prise programmable (5€): Pour être efficace ces appareils doivent faire suite à l’utilisation du consomètre (qui a repéré vos appareils qui consomment le plus). Il faut notamment être vigilant aux vieux appareils (certaines vieilles imprimantes consomment 20W soit 20€ sur une année) et aux box internet (que l’on peut couper la nuit).

Eclairage (5€ l’ampoule): L’Eclairage peut représenter jusqu’à 12% de l’électricité spécifique. Pour les lampes allumées plus de 30 minutes par jour, si vous avez encore des ampoules de type incandescence, halogène ou éco-halogène, investissez dans des ampoules Led. Pour les ampoules allumées moins longtemps, attendez qu’elles rendent l’âme pour les remplacer. Pour votre confort veillez à prendre des ampoules à allumage instantané avec une intensité lumineuse qui correspond à votre usage (Environ 800 lumens pour une pièce de vie, plutôt 600 lumens pour une chambre).

guide choisir ampoule

Quelques points de vigilance pour choisir une ampoule qui correspond à votre usage.

Pour acheter sans se ruiner, vous pouvez vous diriger vers les ampoules Philips issues du partenariat avec EDF. Si les lampes sont fabriquées en Chine, le SAV lui, est bien français et renvoie gratuitement les LEDs défectueuses en échange de la facture. Le rapport qualité/prix est donc réellement intéressant (Voir la sélection de produits un peu plus bas).

Economiseurs d'eau (20€ pour tout le logement): En économisant l’eau, on économise également l’énergie nécessaire à son chauffage. Ainsi, acheter un limiteur de débit pour la douche et des mousseurs pour les robinets contribuent à diminuer sensiblement la facture du ballon d’eau chaude. Dans le même temps, préférez les douches rapides (20L) aux bains (200L) et laissez les mitigeurs sur la position « froid » (il faut dépenser au moins 2-3 litres d’eau froide avant d’en avoir de la tiède). Consultez d'autres astuces pour réduire votre consommation d'eau. Exemples de produits à prix abordable (Liens Amazon):

Sélection de produits: Voici quelques exemples de produits à bas prix qui pourront être réutilisés dans votre futur logement (Liens Amazon):

thermomètre consomètre debitmetre

prise coupe veille prise mécanique prise numérique

2 leds Philips E27 2 leds Philips GU10 2 leds Philips E14

Pack économie eau Mousseur plastique Economiseur d'eau pour douche

Idée n°5: Comparer les offres des fournisseurs d'énergie

fournisseur énergie comparateurSi cette mesure ne fait pas diminuer votre consommation d'énergie, elle a le mérite d'alléger durablement et sans effort votre facture. De la même façon que vous êtes libre de changer d'opérateur téléphonique (Orange, Bouygues, SFR…), vous pouvez comparer les différentes offres des fournisseurs d’énergie. Il est ainsi possible d'obtenir des propositions allant jusqu'à 15% de remise sur le tarif règlementé par l'Etat (Electricité et Gaz). Les économies sont donc significatives et le changement reste facile puisqu'il n'occasionne aucun frais, ni coupure. Cette opération peut être réalisée à l’échelle du locataire (pour son contrat individuel) mais également à l’échelle de la copropriété (ce qui pourra faire diminuer les charges). Pour comparer plusieurs offres, vous pouvez utiliser un comparateur gratuit et sans engagement comme Jechange.

Idée n°6: Devenez une famille à énergie positive!

Créé en 2008, le dispositif « familles à énergie positive » mis en place par certaines collectivités propose aux familles (locataires ou propriétaires) de réduire leur consommation d’énergie par rapport à l’hiver précédent. Cela se traduit simplement par la mise en place des bons gestes détaillés dans cet article et le suivi régulier des consommations. Une valisette contenant du petit matériel d’économie d’énergie est généralement mise à disposition des familles (ampoules Led, consomètre, matériel d’économie d’eau, coupe-veille…).

valise matériel économie energie famille énergie positive valise matériel économie energie famille énergie positive

Exemple de valise mise à disposition des groupes pour le défi "Familles à énergie positive".

Il y a aussi un esprit « compétition bon enfant » puisque les familles sont réunies en équipes. L’objectif est alors de battre les équipes concurrentes. Les résultats sont là puisque les familles participantes réduisent de 12% leur consommation avec un gain sur la facture d’environ 200 euros! Cerise sur le gâteau, le projet permet aussi de créer du lien social car les familles engagées se rencontrent autour de 3 évènements conviviaux (début, milieu et fin de la saison de chauffe) pour échanger sur leur parcours. Pour participer au défi famille à énergie positive, il suffit de se rendre sur le site du défi "Familles à énergie positive", cette animation citoyenne est bien sûr gratuite.

Idée n°7: Dialoguer avec son propriétaire pour entreprendre des travaux plus importants

dialogueL’initiative de changements importants passera certainement par le premier concerné : le locataire. Voici quelques pistes pour faire bouger les lignes car engager des travaux de rénovation énergétique n’est pas toujours facile malgré leurs nombreux avantages. Vous pourrez alors rédiger une lettre reprenant cet argumentaire et la soumettre au propriétaire:

Augmentation de la valeur immobilière: par une amélioration de la performance énergétique (le diagnostic de performance énergétique obligatoire pour la vente est plus favorable). Les travaux à engager en priorité sont ceux concernant le bâti :

Augmentation parallèle de la valeur locative du bien: par une amélioration du confort et une diminution des charges.

Aides financières et incitations importantes: Il n'a jamais aussi intéressant de faire des travaux d'économie d'énergie car les aides financières sont très nombreuses et cumulables dans la plupart des cas. Elles garantissent en outre une amélioration significative des performances énergétiques du logement en imposant des critères rigoureux et cohérents. Les services publics se tiennent disponibles gratuitement afin de guider les démarches parfois complexes.

Espace rénovation

Les conseillers "Info Rénovation", un service gratuit des pouvoirs publics.

Partage du coût des travaux: En contrepartie, le locataire peut être amené à contribuer aux coûts des travaux à hauteur de 50% des économies réalisées sur les charges. Ainsi, l'investissement du propriétaire reste vertueux: le locataire réduit ses charges tout en participant au financement des travaux, le propriétaire augmente sans délai la valeur locative de son bien. Pour en savoir plus, vous pouvez contacter l'Adil de votre département (Agence Départemental d'information sur le Logement - Service public gratuit).

L'aide du locataire pour les démarches: Assez logiquement, le propriétaire peut être assez réticent à engager des frais et du temps dans un logement où il ne vit pas, et dont il ne perçoit pas immédiatement les bénéfices. Pour accélérer les choses et avec l'accord explicite du propriétaire, le locataire peut proposer de faire chiffrer les travaux. Les différents devis seront ensuite soumis au bailleur. Veillez cependant toujours à faire les choses dans le bon ordre : agir d’abord sur le bâti (isolation extérieure et changement des fenêtres) puis sur le chauffage. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement.

Conclusion : Economiser l’énergie, c’est facile et rentable, même en tant que locataire

Vous l’aurez compris, les pistes pour diminuer sa consommation sont très nombreuses et restent finalement assez peu chronophages. Dans un premier temps veillez à bien optimiser vos appareils du quotidien (réfrigérateur, congélateur, chauffe-eau, chauffage, VMC) et à réaliser les petits travaux d’entretien (joints de fenêtres, rideaux épais, barres coupe-froid). Dans un second temps, adoptez les bons gestes et achetez du matériel d’économie d’énergie pour moins de 100€. Cet investissement ne sera pas perdu puisque d’une part, il sera rentabilisé en moins d’un an et d’autre part, il sera adaptable à votre futur logement. Pour vous inscrire dans une dynamique sociale et ludique, n’hésitez pas à participer gratuitement au défi « familles à énergie positive » proposé près de chez vous. N’hésitez pas non plus à faire jouer la concurrence en comparant les offres des différents fournisseurs d’énergie pour réduire votre facture. Enfin, manifestez-vous auprès de votre propriétaire afin qu’il engage des travaux plus importants. Pour aller plus loin, consultez nos articles pour réduire vos factures d’eau, d’électricité et de chauffage.

Laisser un commentaire ou poser une question




Pas encore de commentaire ou de question. Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.