Faire baisser le prix de sa construction

maison compacte economiqueConstruire sa maison RT 2012 coûte en moyenne entre 1200 et 1700€ TTC du m² hors terrain. Ainsi, pour une maison de 100 m², la fourchette va de 120 000€ à 170 000€ TTC. Comment faire baisser le coût de sa maison, sans toutefois perdre en qualité? Voici 6 astuces pour viser le meilleur prix de revient.

Conseil 1 : La transparence du prix fait baisser les coûts de construction

Avoir accès aux devis

C'est le pré-requis le plus important. Le constat est clair : si vous n'avez pas accès aux devis des entreprises, vous ne pourrez pas faire d'économies significatives. En effet, pour gérer au mieux son budget, il faut connaître le prix détaillé de chaque élément de sa maison. Vous ne pouvez pas vous contenter d'un prix global tout à fait opaque. Parmi les acteurs de la construction (architecte, constructeur et maître d'oeuvre), seuls le maître d’œuvre et l'architecte proposent une transparence totale, vous avez alors librement accès aux devis des entreprises.

A éviter: Une offre "terrain + maison"

erreur construction eviter maisonAcheter un terrain lié à un constructeur ne possède que des inconvénients. D'une part, vous ne pourrez pas faire jouer la concurrence et ainsi baisser mécaniquement les prix. D'autre part, bien souvent, ce type d'offre est illégal. En effet, le constructeur n'est généralement pas propriétaire du terrain, celui-ci est alors considéré comme "libre de constructeur". Pour s'en assurer, il suffit de demander au notaire du coin à qui appartient le terrain que vous convoitez.

Faire jouer la concurrence pour baisser mécaniquement les prix

Réaliser un appel d'offres

Pour être sûr de construire au meilleur prix, il faut faire un appel d'offres, c'est à dire proposer à plusieurs entreprises de faire un chiffrage de votre projet. Pour être performant, demandez à 4 entreprises pour chaque poste. (Il est probable qu'au moins une entreprise ne réponde pas du tout...).
Pour le lot "chauffage", vous pouvez consulter un exemple concret avec 7 devis pour choisir un poêle à granulés.
A l'échelle d'un chantier de construction, les économies sont vraiment significatives. Voici l'analyse comparative des offres des différentes entreprises pour une maison RT 2012 :

analyse comparative des offres des
        différentes entreprises pour un chantier RT2012

Mais attention aux pièges !

Quand on parle d'argent, rien n'est jamais si simple... 2 pièges à éviter:

retro commision économie maisonLe phénomène de rétro-commission : Le professionnel qui se charge de construire la maison, s'occupe également de faire l'appel d'offres. Or, ce dernier connait très bien les entreprises locales avec lesquelles il travaille régulièrement. Il se peut alors que les 2 parties s'arrangent : Si le professionnel de la construction privilégie une entreprise, celle-ci lui offre une commission sur le devis. (Ex : "Si tu choisis mon entreprise, je te reverse 5% du montant des travaux."). Parfois, un professionnel de la construction affichant une faible marge (un architecte qui ne prend que 8% de marge par exemple), se remplume avec ses rétro-commissions. Un discours du type "Je ne travaille qu'avec eux, ce sont les meilleurs de la région" indique un possible problème. Pour éviter ce biais, il faut donc que vous proposiez également des entreprises (2 par poste par exemple) pour s'assurer d'unr réelle mise en concurrence.

L'entente entre les entreprises locales : Il se peut aussi que les entreprises locales réalisant le même type de travaux s'arrangent entre elles pour se répartir le travail. Par exemple, l'électricien appelle ses confrères de la même zone et ils négocient : l'électricien A propose le prix le moins cher cette fois ci, mais la prochaine fois ce sera au tour de l'électricien B, puis de l'électricien C. Ainsi, il y a du travail pour tout le monde et les entreprises sont plus libres de pratiquer le prix qu'elles veulent (pas de vraie concurrence). Pour éviter ce travers, il faut élargir l'appel d'offres en proposant des entreprises un peu plus éloignées du chantier (jusqu'à 1 heure de trajet pour rester raisonnable).

Comment choisir des entreprises sérieuses?

entreprise rge garant environnementEvidemment, le prix est un critère de choix majeur. Cela dit, même si l'objectif est de faire baisser le coût de la maison, ce n'est pas le seul à prendre en compte:

Investir du temps pour faire des économiesplanifier

Une fois en possession des devis, il peut être judicieux de prendre des travaux "à sa charge" pour faire des économies. 2 leviers se distinguent ici pour diminuer le prix de votre maison :

Planifier soi-même des travaux "secondaires"

En vous chargeant de planifier des travaux "secondaires", vous pouvez économiser sur la maîtrise d'ouvrage. Vous faites alors vous-mêmes les devis et organisez l’intervention de l’entreprise choisie. Si votre escalier coûte 4000€ TTC, vous économiser 400€ (soit les 10% de marge de votre professionnel). Idem pour un poêle à granulés. Si le prix s'élève à 5000€ TTC, en planifiant vous-même l'installation, vous gagnez 500€. Cela reste des optimisations moindres, mais vous pouvez déjà gagner près de 1000€ rien qu'avec ces 2 exemples.

Faire soi même

C'est évident, faire soi-même coûte moins cher car vous gagnez sur 3 tableaux :

Quelques exemples de travaux simples à réaliser:

Conseil 2 : Des économies de conception.

Voici quelques pistes pour avoir le prix/m² le moins cher possible :

1. Faire une maison compacte

compacité maison perimetre mur exterieur

Moins vous avez de "mètre linéaire" de murs, moins la maison vous coûte cher. Comme indiqué sur l'image, plus votre maison est compacte et se rapproche de la forme carrée, moins elle sera coûteuse. En effet, vous économiserez des matériaux et de la main d’œuvre (moins de parpaings, moins d'isolants, moins de placos, moins d'enduit...). Pour faire des économies, il faut donc éviter les maisons en L, U, T ou H, comme sur la photo ci-dessous:

compacité maison en l

De plus, ce type de maison, du fait de sa moins bonne compacité, sera plus difficile à chauffer (moins bonne répartition de la chaleur et augmentation des ponts thermiques potentiels). Privilégiez une forme carrée ou rectangle. Tout décroché de mur supplémentaire peut créer un effet esthétique certes, mais sera plus coûteux.

2. Faire une maison à étages

compacité maison etage

Construire une maison à étage est de loin la manière la plus économique pour créer des m² habitables, encore une fois parce que les matériaux sont limités.

Imaginons une maison de plein pied de 100 m² construite sur une base carrée de 10m sur 10m (40 mètres linéaires), il faudra 100m² de dalle en béton isolée, de toiture, de charpente...

maison compacteImaginons une maison de 100 m², mais avec un étage complet (pas de sous-pente), construite sur une base carrée de 7.1m sur 7.1m (28.4 mètres linéaires), il faudra simplement 50 m² de dalle en béton isolée, de toiture, de charpente... pour exactement la même surface habitable.

3. Faire un toit simple

L'idéal, en terme économique, est le toit monopan. Vous avez un étage complet (pas de perte sous pente) et le toit est simple à réaliser. Si vous optez pour un toit à plusieurs pans, c'est le toit bi-pans classique le moins cher car techniquement plus facile (gain de temps et d'argent...). Tout autre système coûte plus cher, contre-exemple avec un toit 4 pans:

maison toit 4 pans

Attention, si vous partez sur un toit 2 pans classiques, pensez à rajouter 2 ou 3 rangs de matériaux (brique ou parpaing généralement) de manière à gagner des m² habitables à moindre coût. Cela vous permettra en plus un confort supérieur (vous ne serez pas penché sous les fenêtres de toit par exemple). Pour cela, consultez le règlement du lotissement pour connaître la hauteur maximale du faitage et arrangez-vous pour tendre vers cette valeur (tout en conservant un certain esthétisme). La maison ci-dessous a été "augmentée" de 3 rangs de briques :

baisser le prix de sa maison

4. Faire un Carpark plutôt qu'un garage

maison carpark A moins d'avoir une voiture de luxe, un carpark (un garage sans mur ni porte) est bien suffisant : il protège du gel et permet de rentrer décharger ses courses à l'abri de la pluie. Il va sans dire qu'il coûte moins cher qu'un garage : pas de mur, pas de dalle béton, pas de porte. Intégré à la maison, il apporte même une plus-value esthétique en allégeant la construction.

Si vous préfériez un garage pour sa fonction de stockage, vous pouvez tout à fait investir dans un abri de jardin solide et bon marché. Enfin, il est toujours possible de refermer votre Carpark plus tard, si vous n'en êtes pas satisfait ou si vous n'avez pas le budget pour le faire dès à présent. Contre-exemple avec un carpark non attenant qui expose le propriétaire aux intempéries:

baisser le prix de sa maison

5. Concevoir une maison bioclimatique avec des menuiseries économiques

L'architecture bioclimatique ne coûte rien et pourtant, en orientant correctement ses menuiseries en fonction de la course du soleil, on peut économiser de l'énergie au quotidien. Les baies vitrées bien orientées vers le sud maximisent les apports solaires passifs et se comportent comme des chauffages gratuits et renouvelables. De plus, les menuiseries double vitrage constituent un excellent rapport qualité/prix comparées aux menuiseries triple vitrage. Pourquoi s'en priver? Consultez notre article relatif au bioclimatisme pour connaître toutes les clés d'une maison cohérente, lumineuse et économique.

bien orienter fenêtres

A gauche: Maison bioclimatique avec protection solaire // A droite: Façade aveugle exposée plein sud

6. Eviter de mélanger les systèmes constructifs

Mélanger les systèmes constructifs, par exemple de la brique et du bois pour cette photo, peut-être un choix esthétique mais il apporte plus d'inconvénients que d'avantages :

Conseil 3 : Choisir des solutions techniques efficaces et peu coûteuses

Evidemment, moins les matériaux et les systèmes (chauffage de l'air et de l'eau) sont chers, plus vous faites des économies. Il ne s'agit pas de faire une maison "bas de gamme" mais bien de choisir les solutions au meilleur rapport qualité/prix.
La solution la moins onéreuse est probablement celle-ci : maison à étage complet en parpaings, toit plat, isolation en laine de verre (murs et combles), isolation en polystyrène pour la dalle, poêle à granulés ou chaudière gaz à condensation (si vous avez le gaz de ville), chauffe-eau thermodynamique, VMC simple flux, menuiseries double vitrage Bois ou PVC. Plus d'informations sur les systèmes proposés:

Conseil 4: Trois investissements capitaux... pour faire des économies!

S'il est assez facile de faire baisser le coût de sa maison en choisissant les options les plus économiques, certaines dépenses restent incontournables et judicieuses.
En règle générale, il ne faut pas "économiser" sur tout ce qui concerne le bâti, le "dur" de la maison. Tout simplement, parce qu'il sera très difficile, voire impossible (ou très coûteux) de modifier vos choix plus tard...

1er poste clé : Les menuiseries

Les fenêtres impactent directement sur votre confort quotidien. Mettez de nombreuses baies vitrées sur les orientations Sud-est, Sud ou Sud-ouest pour bénéficier d'une grande luminosité dans votre pièce et vie et profiter des apports solaires en hiver. N'hésitez pas à investir dans des fenêtres sur-mesure avec une hauteur identique à celle du plafond. Attention toutefois à se protéger du soleil d'été, avec une casquette solaire par exemple. Au niveau budget, les menuiseries bois avec une ouverture à la française sont bien moins onéreuses que les baies coulissantes en aluminium.

fenetre sur mesure

Menuiseries bois sur-mesure qui apportent un confort visuel et une plus-value à la revente

2ème poste clé: L'isolation

Là encore, pas d'impasse sur ce budget, c'est de loin le plus rentable de votre investissement. En effet, isoler ne coûte pas particulièrement cher, mais permet de faire des économies d'énergie considérables sur le long terme. Consultez le prix de l'isolation d'une construction RT 2012 effectuée en laine de verre. Au minimum:

Pour économiser quand même sur ce poste, vous pouvez grappiller un peu sur la main d’œuvre. Par exemple, pour 30 cm d'isolation dans les combles, privilégiez une couche de 30 cm plutôt que 2 couches croisées de 15cm, qui nécessitent plus de main d’œuvre. Certes, les 2 couches seront légèrement plus efficaces, mais elles seront moins rentables. Aussi, inutile de surenchérir, car ce sont bien les premiers centimètres d'isolants qui isolent le plus. (Ainsi, 50 cm d'isolants dans les combles n'isolent pas beaucoup mieux que 30 cm.) Pour faire le meilleur choix, consultez notre comparatif des isolants.

3ème poste clé: Des matériaux et des outils de qualité

Ce n'est pas grand-chose, mais lors de vos achats, pensez toujours à la qualité sur le long terme et pas seulement au prix à court terme. Par exemple, une scie sauteuse premier prix sera peut-être bien moins chère à l'achat qu'un modèle milieu de gamme, mais durera probablement bien moins longtemps. En règle générale, mieux vaut travailler avec des outils de qualité, l'investissement est souvent rentable et durable.

Conseil 5 : Peut-on faire rimer économies avec écologie?

maison ecologiqueSoyons honnêtes, la maison la moins chère possible se construit avec des matériaux issus de sources non renouvelables. Toutefois, il faut que les matériaux que vous choisissiez soit en accord avec votre style de vie. Des matériaux polluants comme le polyuréthane ne seront pas forcément du goût de tout le monde. Si l'impact environnemental de votre maison a de l'importance pour vous, il existe des solutions relativement accessibles. Il ne s'agit pas ici de faire la maison la plus écologique possible, mais bien de trouver le meilleur compromis "éconologique" (entre le prix et l'écologie). En effet, pour l'instant, les maisons 100% écologiques représentent un vrai surcoût, souvent rédhibitoire. Pour plus d'informations, consultez notre comparatif des matériaux de construction. En attendant, voici 2 exemples de constructions "écono-écolo":

Solution 1 : La construction maçonnée

La structure du bâti

maison ecologique Les murs sont bâtis traditionnellement en parpaings traditionnels. Ce n'est pas forcément le premier matériau qui vient à l'esprit quand on parle d'écologie. Et pourtant, l'écobilan du bon vieux parpaing n'est pas si défavorable que ça...
Il est fabriqué à partir de de ciment, de sable, de gravier et gravillons. Attention, ces matériaux ne sont pas renouvelables mais ils sont présents en grande quantité sur notre planète, ce choix reste donc acceptable. Une chose est sûre, son énergie grise (l'énergie nécessaire à sa fabrication) est bien inférieure à celle de la brique par exemple (de l'ordre de 3 fois moins).

L'isolation thermique

L'isolant avec le meilleur rapport "écologie/prix" est de loin la ouate de cellulose. Elle est fabriquée à partir de 85% de papiers recyclés, la publicité ou les journaux par exemple. Elle exploite donc des ressources en fin de vie pour leur donner une seconde jeunesse dans la construction. Ce produit mérite donc pleinement son titre d'isolant écologique.
A noter également qu'il offre un très bon déphasage. La ouate de cellulose sera donc parfaite pour vos combles et vos murs. Pour la dalle de béton, le choix du polystyrène reste le moins cher, même s'il n'est pas du tout écologique. De plus, il n'y a pas de véritable alternative écologique abordable pour ce point, car le matériau doit résister à de fortes compressions (niveau I5).

Le prix

Pour cette construction qui présente un écobilan acceptable mais perfectible, il faut compter au minimum 1300€/m2 si vous passez par un architecte ou un maître d'œuvre. Pour ce prix, il faut faire les finitions soi-même : sols, peintures, faïences, cuisine... Difficile de faire mieux pour ce prix, sans être auto-constructeur.

Solution 2: La maison ossature bois

La structure du bâti

maison ecologique Les murs se composent d'une ossature bois dans laquelle vient se nicher l'isolant. L'écobilan est plutôt favorable dans ce cas:

L'isolation

Encore une fois, le choix le plus intéressant se situe au niveau de la ouate de cellulose. Notons que l'isolation répartie entre les montants de l'ossature limite les ponts thermiques davantage que l'isolation intérieure proposée dans la solution 1. On se contentera aussi du polystyrène pour l'isolation de la dalle.
Pour aller plus loin, on peut également se diriger vers la paille, le matériau écologique par excellence. Elle dispose d'une très faible énergie grise car elle est disponible très localement et ne nécessite que peu de transformations. En outre, la paille est un matériau 100% renouvelable et 100% biodégradable. Ces caractéristiques techniques sont tout à fait adaptées à la RT 2012 (y compris pour l'isolation de la dalle).

Le prix

Pour la version "ouate de cellulose", on peut s'en tirer à 1400€/m2 toujours avec un architecte ou un maitre d'œuvre. Cela représente certainement le meilleur compromis "éconologique". Pour la version paille, on peut tabler sur une fourchette de 1550€/m2 si vous faites faire la paille par une entreprise. Si vous êtes en partie auto-constructeur et que vous vous chargez de l'isolation vous-même, vous allez clairement faire baisser le prix, puisque la paille à l'état brut ne coûte quasiment rien. Comptons environ 1€ la botte de 45x30x80.

Allons plus loin!

Vous pouvez télécharger ces 2 fiches éco-construction proposées par Bruxelles environnement.

Conseil 6 : Au total, quel budget pour construire sa maison?

definir son budgetFaire des économies sur sa construction ne suffit pas à planifier un budget cohérent pour l'ensemble du projet. En effet, il existe de nombreuses dépenses annexes à prendre en compte. Voici des outils pour bien budgétiser votre projet et éviter les mésaventures.

Pour la partie "maison"

Il est important de bien chiffrer son projet de construction pour aborder sereinement la suite. Si vous souhaitez une maison simple, que vous êtes un peu bricoleur et pouvez assurer les finitions vous-même (assurer l'empierrement, peintures, sol, vasques...), vous pouvez tabler sur un budget minimum de 1200€/1300€ du m2 TTC hors surface annexe et hors terrain. Sinon, il faut plutôt compter 1600€/m2 TTC. Pour obtenir rapidement plusieurs chiffrages et faire baisser les prix par une mise en concurrence, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement comme Enchantier:

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

Pour les dépenses annexes

Il faut maintenant penser à tous les frais annexes... et malheureusement, il y en a beaucoup. Voici une liste non exhaustive :

Quelques conseils au niveau des banques

definir son budgetEnsuite, il faut aller voir les banques, bienvenue dans un monde où rien n'est transparent. Quelques conseils de survie dans cette jungle :

Conclusion : Comment faire baisser le prix de sa construction?

Pour bien maîtriser son budget, il convient avant tout d'avoir les devis des entreprises en main et de ne pas se contenter d'un prix global. Ensuite, en faisant des choix judicieux, on peut faire baisser le prix de sa construction, sans perdre en qualité de prestation. Pour une maison économique, préférez une maison bioclimatique à étage, de forme simple, plutôt maçonnée, avec un carpark et un système de chauffage efficace. Dans tous les cas, ne faites pas de concession sur les fenêtres et l'isolation, ce sont des postes très rentables. Enfin, même avec un budget limité, on peut s'orienter vers des choix acceptables pour l'environnement. Consultez notre comparatif des matériaux de construction pour en savoir plus. Au minimum, en assurant soi-même les finitions, on peut viser un budget moyen de 1200-1300€/m² pour la construction seule, hors surface annexe. Attention néanmoins à ne pas négliger les dépenses annexes. Pour aller plus loin, voici le chiffrage d'une maison d'architecte qui reprend toutes les optimisations évoquées dans l'article.

Laisser un commentaire ou poser une question




#19 - Xavier (admin) - 06 Juin 2017

Bonjour Cecep,

Vous trouverez un exemple de maison à ossature bois chiffré à cette adresse :
http://conseils-thermiques.org/contenu/construire_maison_architecte.php

Nous n'avons pas de retour sur les maisons en carton Terra nova.

Dans les deux cas, ces maisons passent la réglementation thermique en vigueur, elles seront donc performantes. Attention néanmoins à ne pas négliger l'architecture bioclimatique qui vous assurera des apports solaires importants sans aucun surcôut :
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php

Le confort d'été est également à prendre en compte car la légèreté des structures doit être compensée (pas de masse pour stocker et lisser la chaleur).

A bientôt,

#18 - Cecep - 05 Juin 2017

Bonjour
Nous aimerions construire une maison à ossature bois ou une avec comme isolation du carton (terra nova)
Est ce quelqu'un a déjà fait construire des maisons comme cela? Si oui depuis combien de temps ? Est ce que les consommation de chauffage sont faible?
Merci d'avance

#17 - Benjamin (Admin) - 10 Novembre 2016

Bonjour le dom,
Un OSB n'a jamais tenu le rôle d'un pare-vapeur?! (et cela met en doute les compétences de votre constructeur!)
Pour l'enduit sur paille, il y a finalement peu de retour.
A priori, quelques retours d'expérience indique qu'il vaut mieux utiliser un enduit avec de la chaux (éventuellement platre-chaux-sable). Mais cela dépend surtout de la qualité de l'enduit lors de sa pose (pas trop liquide) et des conditions de séchage.

#16 - le dom - 08 Octobre 2016

Bonjour
Merci pour toutes les infos précieuses de votre site.
Nous allons faire construire une MOB avec isolant paille.
Le constructeur nous propose les murs sous le schéma suivant de l'interieur vers l'extèrieur/
1 fermacel de 12mm
2 Lattage horizontal ep 45
3 remplissage éventuel soit en isolant(paille terre) soit en gain d'inertie (billes d'argile ou autres) en fonction de l'exposition
4 OSB 12mm
5 Ossature bois 45X145 entraxe 460
6Bottes de pailles ep 360
Enduit 40MM (platre ou chaux sable)
Mes interrogations? il ne prévoit pas de freine vapeur arguant du fait que L'osb joue ce role. Q"en pensez vous?
Le remplissage isolant ou billes d'argile est il nécessaire?
Quel enduit privilégié Platre ou chaux sable?
Sachant que l'enduit platre se trouve plus facile à mettre donc moins onéreux.
Merci du reour de votre avis
Cordialement

#15 - Xavier (admin) - 30 Août 2016

Bonjour Aline,

Avant toute chose, je me permets de vous renvoyer vers l'article dédié à l'architecture bioclimatique car certains constructeurs bâclent totalement la conception de la maison et ne prennent pas en compte l'orientation des baies vitrées. Pourtant, c'est un moyen très simple de diminuer significativement votre besoin de chauffage sans investir 1 euro et ce, sur toute la durée de vie de la maison. En espérant qu'il ne soit pas trop tard:
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php


Pour en revenir à votre chauffage, les constructeurs prévoient généralement des pompes à chaleur qu'ils peuvent avoir à un prix intéressant (achats en gros). Pour votre insert à granulés, il fonctionne comme un poêle à granulés sauf qu'il reste plus onéreux (coffrage en surplus). Avec un poêle à granulés, vous devriez être autour de 7000€ TTC.

Avec une maison RT 2012 de 106m², il vous faut une puissance maximale de 6 à 8kW avec un ralenti proche de 2kW. Le modèle cristal (11kW) est surdimensionné et son ralenti (3.2kW) est élevé pour votre logement. Vous risquez des cycles marche/arrêt nombreux et un usage prématuré de la bougie d'allumage. Vous risquez d'avoir des difficultés à trouver un produit qui vous correspond car les inserts canalisables sont plutôt destinés à des plus grandes maisons ou à des maisons moins bien isolées.

Pour les gaines canalisables, il faut voir qu'elles occasionnent des ventilateurs en plus et donc du bruit. Il faut également respecter les distances maximales fournies par le constructeur (6 mètres dans le cas Extraflame). Voici un retour avec un modèle comparable au Extraflame:
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-insert-granules-mcz-vivo-90.php

L'idéal serait d'éviter les gaines en créant des espaces ouverts dans la maison (et en ouvrant les baies vitrées au sud si ce n'est pas trop tard). Un appoint électrique pourrait être envisagé dans les chambres au cas où (panneau rayonnant à 100€ posé par vos soins). La règlementation prévoit l'usage d'un poêle à granulés jusqu'à 100m² hors salle de bains, vous êtes donc tout à fait dans les clous. A titre de comparaison, voici une maison RT 2012 de 124m² chauffée sans problème avec un poêle + des panneaux rayonnants en appoint dans les chambres:

La maison: http://conseils-thermiques.org/contenu/construire_maison_architecte.php
Le poêle: http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-hoben-h5.php

Bonne lecture, je vous laisse revenir vers moi pour tout complément.

A bientôt,

#14 - Aline - 30 Août 2016

Bonjour

Voilà je fais construire ma maison par un constructeur de maison individuelle. Il nous propose une solution de chauffage au sol avec une pac air/eau. Mon mari ne veut pas de cette solution par souci de mauvaise circulation du sang et douleur aux jambes. On a choisit un chauffage principal via un insert à granulés. Nous sommes dans les démarches commerciales avec différents artisants. Mais comment faire la différence entre un bon produit et un autre. Car il y a tellement de solutions. On veut de la qualité car c'est notre seul moyen de chauffage. Notre premier devis avec un insert de chez extraflam le comfort plus Crystal s'élève à 9000e ttc avec deux gaines ventilées. Est ce un produit que vous connaissez? L'artisan nous a très bien détaillé ses caractéristiques et la technique de pose. Notre surface habitable est de 106m2 en rt2012. Quel sont les autres produits similaire pour pouvoir faire des comparaisons valables? Quelles sont les caractéristiques à privilégier (étanchéité, puissance, bruit, entretien...) Je vous remercie par avance. Cordialement.

#13 - jeff - 20 Août 2016

merci pour votre éclaircissement.

je suis pour aussi le chauffage au bois dans une MOB, mais effectivement me constructeur m'avait créé le doute.

#12 - Xavier (admin) - 19 Août 2016

Bonjour Jeff,

Les choix des constructeurs sont avant tout économiques. S'ils ont des prix bas pour des ventes en masse de pompe à chaleur (ou autre), c'est ce qu'ils vont proposer par défaut. A mon sens, le plus cohérent avec une maison en bois (et quand on part sur du neuf en général) est d'opter pour un chauffage "écologique" et de se chauffer au bois plutôt qu'à l'électricité. Le plaisir de la flamme est également à mettre dans la balance.

Il faut cependant que le plan de la maison soit pensé pour ça avec une maison compacte et des espaces ouverts. Si votre poêle n'a pas de ventilation, il se placera au centre. Sinon, il pourra se situer dans un coin de la pièce principale. Pour 100m² en RT 2012, il vous faudra une puissance d'environ 6kW. Pensez également à placer des arrivées de radiateurs électriques dans les chambres au cas où un appoint électrique serait nécessaire. Au niveau du prix, les poêles à granulés restent normalement moins couteux que les pompes à chaleur (mais comme dit précédemment, le constructeur vous propose le plus rentable pour lui).

En tant qu'usager, vous devriez consommer moins d'une tonne de granulés (250€ TTC) avec un entretien annuel autour de 200€ TTC (en comptant le changement de la bougie d'allumage).

Après les 2 systèmes possèdent des avantages et des inconvénients (stockage des granulés pour le poêle, régulation difficile pour le plancher chauffant par exemple), je vous redirige vers les articles dédiés pour plus d'infos:

Poêle à granulés:
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php

Pompe à chaleur:
http://conseils-thermiques.org/contenu/pompe_a_chaleur.php

Enfin, si ce n'est pas déjà fait, je vous renvoie à l'article traitant de l'architecture bioclimatique car le chauffage principal de votre maison sera avant tout le soleil... gratuit, écologique, renouvelable et sans investissement!
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php

Bonne réflexion et à bientôt,

#11 - Jeff - 17 Août 2016

bonjour, je me permets de vous contacter.
nous sommes actuellement en projet de construction de maison bois d'environs 100m² a étage.
nous avons 2 constructeur pour le moment qui sortent du lots par leur plan.
par contre 2 écoles différentes pour le système de chauffage. l'un avec un poêle a pellets et l'autre avec un système pompe a chaleur avec chauffage au sol.
y a t'il une réelle différence de coût/entretien/confort? merci

#10 - charl0l0tte - 18 Avril 2016

Bonjour "romain1768",
Nous habitons nous aussi en Haute-Savoie et sommes confrontés au même problème concernant le prix au m² (sans le terrain)... Pourriez-vous nous donner des nouvelles de votre projet ? Les constructeurs de maisons en bois nationaux livrent-ils toute la France sans surcout ? Merci d'avance

#9 - Xavier (admin) - 15 Mars 2016

Bonjour romain1768,

Les prix s'entendent bien TTC (mais SANS le terrain). Je vous encourage à rencontrer d'autres professionnels (architectes et maîtres d’œuvre) en sélectionnant ceux qui feront un appel d'offres assez large et qui vous donneront accès aux devis détaillés. Sélectionnez également ceux qui vous proposent systématiquement une architecture bioclimatique:
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php

Pour plus d'infos, vous trouverez ici une maison de 124m² en ossature (et bardage) bois à coûts optimisés (1400€/m² environ):
http://conseils-thermiques.org/contenu/construire_maison_architecte.php

Et ici, un exemple de constructeur bioclimatique pas si cher:
http://conseils-thermiques.org/contenu/construire_maison_constructeur.php

Il faut bien garder à l'esprit qu'un prix de 1300€/m² sous-entend que vous puissiez faire des travaux de finitions vous-même.

Bon courage et tenez-nous au courant,

#8 - romain1768 - 15 Mars 2016

Bonjour,

Pouvez vous preciser si les prix entre 1,300 euros et 1,700 Euros sont HT ou TTC.

Habitant en Haute Savoie et voulant construire une maison bardage bois, j'ai beaucoup de mal à trouver une maison à ces prix la

On serait plus aux alentours de €235k pour une maison de 120m² (en passant par un constructeur)

Merci

#7 - Xavier (admin) - 17 Janvier 2016

Bonjour Sd,

Si vous parlez d'un constructeur avec un CCMI (contrat de construction d'une maison individuelle), le prix global inclut bien l'élaboration du permis de construire. Malheureusement, comme ce prix est opaque (le constructeur n'est pas tenu par la loi de détailler son chiffrage, et il ne le fera pas), il est impossible de savoir combien cela coûte. Je doute qu'il soit possible de se charger du permis de construire avec un constructeur.

Si vous voulez avoir la main mise sur votre budget, je vous encourage à vous diriger vers un maitre d’œuvre ou un architecte dont le contrat est plus transparent. Vous pourrez alors prendre un contrat qui vous correspond.
http://conseils-thermiques.org/contenu/architecte_constructeur_mo.php

Pour information, chez un architecte qui prenait 9% du montant HT des travaux dans le cas d'une "mission complète", voici le prix des prestations facturées:

Etudes préliminaires: 1400€ HT 13%
Etude avant projet: 1500€HT 14%
Dossier permis de construire: 650€ HT 6%
Etudes de Projet: 2100€HT 20%
Assistance aux passations des contrats: 800€ HT 7.5%
Visa d'exécution des travaux: 900€ HT 8.5%
Direction de l'exécution des travaux: 3000€ HT 26%
Réception des travaux: 600€ HT 5%

Il s'agissait de cette maison dont vous pouvez retrouver le prix détaillé ici:
http://conseils-thermiques.org/contenu/construire_maison_architecte.php

Enfin, je vous invite à lire l'article sur le bioclimatisme qui est la clé d'une construction réussie:
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php

Sachez également que l'association peut vous guider dans l'élaboration de plans fonctionnels, même si l'aide d'un professionnel reste en général indispensable:
http://conseils-thermiques.org/contenu/reussir_plan_maison.php

A bientôt et n'hésitez pas à revenir vers nous pour mener à bien votre projet,

#6 - Sd - 17 Janvier 2016

Bonjour
Dans le cadre d'une construction neuve, je vais consulter différents constructeur pour faire chiffrer mon projet dont j'y est fait l'avant projet sommaires.
La question est : le constructeur s'occupe t'il de l'élaboration du permis du construire ? Si oui,combien coute cette prestation ?

Puis je lui demander de le faire moi même ? Afin d'économiser quelques euros...

#5 - Clarice - 03 Novembre 2015

Merci de ce partage ! Les informations dans cet article m'ont beaucoup aidé ! Merci d'avoir expliqué qu'on doit compter au moins 25/30% d'apport personnel pour son projet. Mon mari et moi vont faire beaucoup de rénovations chez nous cette année, donc c'est bon à savoir.

#4 - Xavier (admin) - 08 Octobre 2015

Bonjour Patrice,

J'étais exactement dans le même cas que vous pour la construction de ma MOB. Si vous voulez faire les choses bien, il faut compter environ 1 an entre la première rencontre avec le professionnel et l'achèvement des travaux (6 mois conception/attente, 6 mois travaux). Pour ma part, je vous déconseille fortement le recours à un prêt relais. En effet, votre bien va être estimé mais on ne va vous donner que (par exemple) 75% de sa valeur pour éviter de prendre des risques. Vous serez alors pénalisé dans votre nouveau budget. En plus, si vous ne vendez pas, vous serez complètement piégé par votre banque et devrez payer des intérêts élevés.

La seule solution viable à mon sens, est de mettre en vente votre maison et de prendre une location pas trop chère pendant 1 an (avec un garage pour stocker les meubles inutilisés). C'est ce que j'ai fait, l'attente est un peu longue, mais vous êtes pris par le projet de la construction et il y a pas mal de chose à faire. Dès à présent, documentez-vous pour gagner du temps: bioclimatisme, économies de la construction, systèmes de chauffage... Choisissez également un terrain, clé de voûte de votre projet. Quand votre maison sera mise en vente, commencez à rencontrer un professionnel compétent qui vous dessinera votre avant-projet sommaire puis définitif (3 mois) . Vous pouvez aller jusqu'au choix des entreprises (+3 mois). Après la vente, les fonds seront débloqués et les travaux pourront débuter. (6 mois)

Je vous conseille les articles suivants pour débuter:
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php

http://conseils-thermiques.org/contenu/economies_construction.php

http://conseils-thermiques.org/contenu/reussir_plan_maison.php

Nous pourrons aussi vous aider dans la réalisation des plans le moment venu si vous le souhaitez.

Bonne réflexion,

#3 - Patrice - 08 Octobre 2015

Bonjour,
Nous sommes propriétaires d'un bien payé depuis 6 ans et désireux de faire construire une MOB. Ce type de construction nous plaît; de plus, le temps de construction est réduit par rapport au traditionnel ce qui est un plus.
Ma question concerne l'organisation entre le moment où nous vendons et celui où nous patientons jusqu'à la disponibilité de la construction.
Même en demandant aux futurs acheteurs un délai de 6 mois, je pense que cela sera trop court.
Comment cela se passe-t-il avec un prêt relais ?
N'ayant pas le budget de la vente, que va nous demander la banque de payer ?
Connaissez-vous la procédure "courante" adoptée ?
Merci de votre aide.
Cordialement.

#2 - Xavier (admin) - 20 Août 2015

Bonjour Ed,

Les maisons à coûts optimisés sont nombreuses. La question est alors: à qui profite cette optimisation des coûts: à l'industriel et/ou au consommateur?

La réalisation d'une maison genre Pro Eco Lafarge implique de passer par un constructeur de maison individuel, donc un prix global et opaque (pas d'accès aux coûts détaillés de la maison pour faire des optimisations).

En ce qui concerne les maisons à énergie positives (autarcie énergétique), le plus économique est de construire une maison RT 2012 optimisée (qui reprend les différents cas de l'article) et d'assurer une production d'énergie solaire via des panneaux photovoltaïques.

#1 - Ed - 19 Août 2015

Que faut-il penser des anciens/nouveaux procédés genre Pro Eco Lafarge comme nouveau bonus écolonomique
Autarcie thermique et seulement chauffage d'appoint .
Qui a l'expérience ?
Merci bonne construction Ed

#0 - Gaston Parizeau - 09 Juillet 2015

C'est vrai que l'on peut faire des économies en choisissant une toiture plus simple, comme dit l'article. Les toits simples peuvent aussi être plus facile à entretenir, ce qui veut dire que l'on pourrait peut-être aussi faire des économies dans le futur. Aussi, les toits simples ne sont pas du tout des toits moches, mais peuvent en fait être très beaux.

Gaston P.
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.