Comparatif des chaudières bois

Les chaudières à bois et les poêles hydrauliques utilisent un réseau de chauffage central pour chauffer de grandes surfaces de façon homogène. Chaudières à bûches, à granulés, ou à plaquettes, les solutions sont nombreuses mais ne répondent pas forcément au même besoin. Pour y voir plus clair, Conseils Thermiques vous propose un comparatif des différentes technologies.

1. Comparatif des chaudières bois et poêle hydro


DésignationPoêle hydro à granulésChaudière bûcheChaudière bûche turbo + accumulationChaudière à granulésChaudière à plaquettes
UsageMaison neuve et rénovationMaison rénovationMaison rénovation
Petit Collectif
Maison neuve et rénovation
Collectif
Industrie
Maison neuve et rénovation
Collectif
Industrie
InstallationSalonLocal dédiéLocal dédiéLocal dédiéLocal dédié
CombustibleGranulés de boisBûchesBûchesGranulés de boisPlaquette
Prix combustible6 cts€ / kWh3.6 cts€ / kWh3.6 cts€ / kWh6 cts€ / kWh2.7 cts€ / kWh
Rechargement1 fois par jourPlusieurs fois par jour1 à 2 fois par jour selon capacité du ballon3 à 7 jours (réservoir intégré)
Tous les ans (silo)
Tous les ans
FonctionnementAutomatiqueManuelManuelAutomatiqueAutomatique
Rendement90%65 à 90%80 à 90%85 à 105%*75 à 95%
Prix HT hors pose3 000 à 6 000€1 500 à 4 500€6 000 à 14 000€5 000 à 15 000€15 000 à 22 000€

* Pour les chaudières à granulés à condensation

2. Le poêle hydro, le plaisir de la flamme dans son salon


Avantages du poêle hydroInconvénients du poêle hydro
Flamme dans le salon
Installation facile en rénovation
Peu couteux
Fonctionnement automatique (granulés)
Chauffage d’appoint pour l’eau chaude sanitaire
Durée de vie < chaudière
Rechargement manuel (bûches)
Autonomie limitée

Définition : Le poêle hydro aussi appelé poêle bouilleur, thermopoêle, poêle chaudière ou encore poêle Idro, peut se connecter directement sur le réseau de chauffage central existant, ce qui en fait une solution bien adaptée en rénovation. Une petite partie de la chaleur est transmise par l’air dans le salon tandis qu’une autre partie alimente les radiateurs à eau installés dans la maison.

Poêle hydro à bûches ou à granulés : Un poêle à bûches hydro impose un rechargement manuel régulier et la présence d’un ballon tampon pour stocker la chaleur. A l’inverse, le poêle à granulés hydro module automatiquement sa combustion et gère seul ses cycles allumages/extinctions. Il n’est donc pas nécessaire en théorie d’installer un ballon tampon coûteux et imposant (voir les préconisations des constructeurs sur le sujet).

Chauffage de l’eau chaude sanitaire : Il peut s'effectuer ou non par le poêle. Dans tous les cas, un chauffage d’appoint pour l’eau chaude sera nécessaire l’été afin d’éviter que le poêle hydro réchauffe l’intérieur de la maison. Le plus simple (prix, espace) est de prévoir un appoint électrique (voire solaire).

Choix de la puissance : Il faut porter une attention particulière à la répartition Air/Eau de la puissance. La puissance dédiée à l’air doit être adaptée à la surface du salon et au nombre de radiateurs présents pour éviter les surchauffes. Une faible puissance dédiée à l'air permet de fonctionner plus longtemps avec le poêle en mi-saison.


DésignationPuissance totalePuissance eauPuissance eau %
Palazzetti Carlotta Idro 1313.51 kW11.99 kW88.7
Ravelli HRV 100 Touch13.210.176.5
Tosca 15 Idro14.51069

Installation simplifiée : Les poêles à granulés certifiés étanches par le CSTB peuvent être installés en zone 1, 2 ou 3 pour s’adapter à de nombreuses situations. Les poêles non certifiés étanches ne peuvent s’installer qu’en zone 1. Voici une liste (non exhaustive) de marques proposant des poêles hydro dans leur catalogue :


BronpiFETM R'ecoMczzones installation poele
CadelFerroliMoretti
Cs ThermosHaas SohnOrchel
ChazellesJolly MecPalazzetti
CMGKloverPerge
ColaStove IndustryPiazzetta
EdilkaminLaminox IdroRavelli
Fair FranceNordica ExtraflameThermorossi

3. Les chaudières à bûches, un prix imbattable mais des contraintes fortes


Avantages des chaudières bûchesInconvénients des chaudières bûches
Peu coûteux à l’achat
Combustible économique
Fiable (garantie 7-10 ans généralement)
Rechargement manuel (bûches)
Autonomie limitée
Volume chaudière, ballon
Stockage des bûches

Définition : Il s’agit de la technologie la plus ancienne, mais qui tend à se moderniser pour répondre à des exigences de confort toujours plus grandes. Les chaudières à bûches ont une puissance de 15 à 60 kW ce qui les destinent plutôt à des grandes maisons en rénovation (150 m²) ou des petits collectifs. Elles sont alimentées par des bûches standard peu coûteuses disponibles sous plusieurs formats : 20 cm, 25 cm, 33 cm, 50 cm, 100 cm.

Combustion : Les chaudières à bûches récentes fonctionnent selon une combustion inversée plus efficace. On distingue ensuite 2 technologies : les chaudières à tirage naturel (moins performantes) et les chaudières à tirage forcé dites « turbo » du fait de la présence d’une turbine. Ces chaudières à bûches « turbo » offrent un haut rendement grâce à un phénomène de double combustion.

combustion chaudiere buche

Combustion inversée par tirage naturel - Combustion inversée par tirage forcé (Ademe)

Lors de la première combustion, le bois non brûlé ainsi que les fumées et particules sont réinjectées dans le foyer pour une deuxième combustion. Le rendement atteint est ainsi proche de 90% et la pollution émise est limitée.

2 modes de fonctionnement : Les chaudières à bûches peuvent fonctionner selon deux principes, soit en direct, soit en accumulation.

Certaines chaudières à bûches proposent également un rechargement automatique qui dispense l’utilisateur d’une constante manutention et améliore l’autonomie du système.

4. Les chaudières à granulés : automatisation et autonomie


Avantages des chaudières à granulésInconvénients des chaudières à granulés
Automatique
Grande Autonomie
Fiable (garantie 7-10 ans généralement)
Coûteux à l’achat
Prix des granulés (comparé aux bûches)
Volume chaudière, silo

Définition : La chaudière à granulés fonctionne avec des granulés de bois (ou pellets) stockés dans un grand silo. Il faut bien compter autour 9-12m3 pour cet équipement qui nécessite donc un local à lui seul. Contrairement à la chaudière à bûches, la chaudière à granulés est alimentée automatiquement et en continu sans aucune manutention. Les chaudières à granulés ont généralement une puissance comprise entre 8 et 200Kw ce qui les destine à tous les usages : particulier (rénovation et neuf), collectif et industrie.

Installation facilitée : La régulation est aussi beaucoup plus fine et permet un fonctionnement sans ballon tampon. De plus, elle peut être pilotée par un thermostat d’ambiance. On peut donc : programmer une heure d’arrivée, s’absenter quelques jours, faire une programmation hebdomadaire sur plusieurs zones de chauffe… Comme pour les poêles hydro, on commence à trouver des chaudières à granulés certifiées étanches pour une installation en ventouse.

chaudiere granulés ventouse

Pellematic Smart XS et Pellematic Condens, les premières chaudières à granulés certifiées étanches (Okofën)

Des chaudières adaptées aux maisons neuves : Les fabricants s'adaptent aux très bonnes performances thermiques des nouveaux logements (réglementation thermique 2012) en proposant des modèles de faible puissance. Quelques exemples :


MarqueModèlePuissance mini kWPuissance maxi kW
HargassnerNano Pk 61.96
Nano Pk 939
OkofënPellematic 82.48

Des chaudières de plus en plus compactes : Un des inconvénients majeur des chaudières à granulés est qu'elles sont très volumineuses car elles nécessitent la présence d'un silo de stockage imposant. Cet espace de stockage coûte cher surtout dans les maisons neuves. Pour contourner ce problème, certains fabricants proposent des modèles avec un réservoir à granulés de 30 à 150 kg que l'on peut remplir de la même manière qu'un poêle à granulés. L'autonomie diminue drastiquement (2 à 7 jours selon la taille du réservoir) mais la chaudière peut se glisser plus facilement dans la maison en remplacement d'une ancienne chaudière.

Des chaudières à granulés de moins en moins coûteuses : Le prix moyen des chaudières à granulés est d’environ 12 000€ HT ce qui reste très important. Des fabricants proposent des alternatives moins coûteuses. Quelques exemples :


MarqueModèlePuissance mini kWPuissance maxi kW
RedCompact 18184 000€
Laminox idroMatic 15154 180€
OkofënEasypell 1212A partir de 5 680€
(réservoir de 125 kg inclus)

Des chaudières de plus en plus performantes : La chaudière à granulés "à condensation" permet de gagner environ 10% de rendement en récupérant la chaleur latente contenue dans la vapeur d'eau des fumées. On atteint ainsi des rendements théoriques supérieurs à 100%. La chaudière Pellematic Condens Okofen annonce un rendement de 107% et un prix au-dessus de la moyenne de 16 000€ HT.

5. Les chaudières à plaquettes, plutôt réservée aux collectifs ou à l’industrie


Avantages des chaudières à plaquettesInconvénients des chaudières à plaquettes
Automatique
Grande Autonomie
Prix du combustible
Fiable (garantie 7-10 ans généralement)
Très coûteux à l’achat
Volume chaudière, silo
Combustible de qualité variable

Définition : La chaudière à bois à plaquettes ou à bois déchiqueté fonctionne avec du bois du bocage local qui est broyé. Comme avec les granulés, le fonctionnement de la chaudière à bois déchiquetés est entièrement automatique et propose une régulation très fine. La puissance de ces équipements va de 12 à 150 kW. Ils se destinent donc plus à des grandes maisons en rénovation, des petits collectifs ou des industriels.

Combustible : Le broyat de haies ou de bois forestier forme des petits copeaux de bois homogènes appelés bois déchiqueté ou plaquettes forestières. Ce combustible a donc une très faible énergie grise. Il a également l’avantage d’être le moins cher du marché car il ne nécessite presque aucune transformation.

6. Une chaudière à bois, est-ce rentable ?

Voici une simulation théorique dans le cas d’une acquisition pour une maison de 150m² qui a un besoin 22 500 kWh d’énergie finale en € TTC selon ces hypothèses :


AppareilInvestissement initial prix poséEntretien annuelPrix énergie (€/kWh)RendementConsommationCoût annuel
Chauffage électrique1 50000.15100%22 5003 375
Chaudière gaz de ville6 0001000.0820%25 0002 150
Chaudière gaz en cuve6 0001000.11590%25 0002 875
Chaudière fioul8 0001500.08990%25 0002 375
Poêle hydro8 0002500.0690%25 0001 750
Chaudière bûches turbo15 0001800.03685%26 4701 133
Chaudière granulés éco.13 0001800.0690%25 0001 680
Chaudière granulés18 0001800.0695%23 6841 601
Chaudière à plaquettes20 0001800.02785%26 470895

La simulation ne prend pas en compte l’augmentation du prix de l’énergie qui devrait également pénaliser davantage les énergies fossiles ainsi que l’électricité. L’intérêt écologique de l’énergie bois est également difficilement chiffrable.

rentabilité chauffage bois

Globalement, on remarque que les modes de chauffage au bois sont assez compétitifs par rapport aux énergies fossiles notamment vis-à-vis de l’électricité, du gaz en cuve et du fioul. La chaudière à bûches turbo arrive nettement en tête grâce à un combustible très peu cher mais nécessite de la manutention. Pour le particulier qui souhaite un chauffage au bois autonome, la chaudière à granulés économique semble être la meilleure option.

Pour obtenir le meilleur prix, il est important de réaliser plusieurs devis afin de mettre les entreprises en concurrence. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier :

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

logo QualiboisRemarquons enfin que tous les systèmes ci-dessus sont éligibles aux aides financières en vigueur en confiant la pose à un artisan certifié Qualibois.

7. Le label Flamme verte pour certifier les performances des chaudières

Comme pour les poêles à bois, le label Flamme Verte contrôle le fonctionnement des chaudières à la sortie des usines et dans les stocks. Remarquons que l’UFC Que Choisir avait émis des doutes sur la pertinence de ce label. Il reste néanmoins soutenu par l’Ademe et en constante évolution.


AppareilNotationRendement (%)Émissions CO
(mg/Nm3)
Émissions particules
Fines (mg/Nm3)
Chaudières à bûches5*> 8070060
6*> 8760040
7*> 8750030
Chaudières à granulés5*> 8550040
6*> 8745030
7*> 8735020

Conclusion : Quelle chaudière à bois pour quel besoin ?


AppareilAvantagesInconvénients
Poêle hydroFlamme dans le salon
Installation facile en rénovation
Peu couteux
Fonctionnement automatique (granulés)
Chauffage d’appoint pour l’eau chaude sanitaire
Durée de vie < chaudière
Rechargement manuel (bûches)
Autonomie limitée
Chaudière à bûchesPeu coûteux à l’achat
Combustible économique
Fiable (garantie 7-10 ans généralement)
Rechargement manuel (bûches)
Autonomie limitée
Volume chaudière, ballon
Stockage des bûches
Chaudière à granulésAutomatique
Grande Autonomie
Fiable (garantie 7-10 ans généralement)
Coûteux à l’achat
Prix des granulés (comparé aux bûches)
Volume chaudière, silo
Chaudière à plaquettesAutomatique
Grande Autonomie
Prix du combustible
Fiable (garantie 7-10 ans généralement)
Très coûteux à l’achat
Volume chaudière, silo
Combustible de qualité variable

Les chaudières bois sont suffisamment diversifiées pour convenir à tous les publics : particulier (neuf et rénovation), petit collectif ou industriel. On préférera le poêle hydro ou les chaudières à granulés et à bois déchiqueté pour leur fonctionnement 100% automatique. En termes de prix, la chaudière à bûches reste la plus compétitive mais nécessite plus de manutention. Le principal inconvénient des chaudières est la place souvent importante occupée au sol et qui nécessite un espace au sec dédié. De plus en plus, les chaudières intègrent un espace de stockage des granulés ce qui permet, malgré une baisse significative de l'autonomie, une adaptation aux chaufferies compactes. N’hésitez pas à consulter notre guide du chauffage au bois ainsi notre comparatif des poêles à bois pour connaître d’autres alternatives.

Laisser un commentaire ou poser une question




Pas encore de commentaire ou de question. Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.