Les cheminées et les poêles à gaz

Les cheminées et les poêles à gaz promettent une alternative chaleureuse au bois tout en supprimant les contraintes liées à l’entretien régulier et au stockage du combustible. Voici un guide d'achat pour connaître les critères de choix, les différentes solutions possibles et leurs prix.

1. Fonctionnement des cheminées et des poêles à gaz

Les cheminées et les poêles à gaz utilisent du gaz naturel (G20/G25) ou du propane (G31) comme combustible. Une étincelle vient enflammer le gaz au niveau du brûleur. La chaleur dégagée est diffusée par convection naturelle autour de l’appareil et par rayonnement au niveau de la vitre ce qui rend le fonctionnement silencieux. Certains appareils proposent une soufflerie en option pour diffuser plus rapidement la chaleur dans la pièce.

fonctionnement poele cheminee gaz

Les cheminées et les poêles à gaz ont une puissance généralement comprise entre 6 et 11 kW. Cette puissance est réglable selon plusieurs niveaux pour ajuster la chaleur dégagée au besoin de chauffage. De plus, la présence d’une programmation hebdomadaire rend le fonctionnement complètement automatique. Les cheminées et les poêles à gaz constituent donc une solution de chauffage principal.

Le choix entre une cheminée à gaz et un poêle à gaz sera d’abord esthétique. Les cheminées à gaz autorisent des flammes plus étendues avec des appareils allant jusqu’à 4 mètres de large. Elles pourront aussi s’intégrer dans une cheminée préexistante. Les poêles à gaz quant à eux proposent une flamme plus localisée mais peuvent être installés plus facilement.

2. Cheminées et poêles à gaz, un chauffage pratique

Les cheminées et les poêles au gaz disposent d’une régulation performante équivalente à celle des poêles à granulés et bien adaptée pour un chauffage principal. Un pilotage par Smartphone est même possible sur certains modèles. Voici les modes que l’on retrouve habituellement :

telecommande cheminee poele gazMode Manuel : L’utilisateur allume et éteint manuellement l’appareil. Il suffit de patienter une dizaine de secondes pour que la flamme apparaisse. Elle est d’abord bleue puis prend une couleur jaune au bout de 10 minutes. L’usager peut également régler la puissance de l’appareil selon des paliers (7 en général), cela a une incidence directe sur la hauteur de la flamme.

Mode Température : L’utilisateur définit une température de consigne (ex : 20°C) et la cheminée à gaz adapte sa puissance automatiquement pour atteindre et maintenir le confort souhaité. La sonde de température est placée dans la télécommande qui sert à piloter le poêle.

Mode programmation (conseillé) : L’utilisateur peut planifier des heures de chauffe associées à des températures de « Confort » en cas de présence (ex : 20°C) et de « Maintien » en cas d’absence (ex : 17°C). La cheminée s’adapte ainsi au rythme de vie du logement.

Le fait que le gaz ne nécessite pas de stockage et arrive en continu (autonomie infinie) supprime les inconvénients liés au rechargement constatés sur les appareils au bois. Aussi, le faible entretien des cheminées et des poêles à gaz rend ces solutions plus pratiques que le chauffage au bois.

3. Cheminées et poêles à gaz, une plus-value esthétique

Côté esthétique, les cheminées et les poêles au gaz ont de quoi séduire. Les flammes à gaz imitent de façon bluffante un vrai feu de cheminée. Elles peuvent être agrémentées selon les envies de bûches en céramique, de galets de différentes tailles, de cristaux de verre et de laine d’acier. Une lumière d’ambiance réglable peut-être proposée en dessous du lit du brûleur pour simuler une braise rougeoyante. Les matériaux composants le foyer peuvent aussi être personnalisés en fonction de l’effet attendu : acier, verre, vermiculite, ou brique.

cheminee gaz design

Le design des appareils est également très travaillé et il existe des modèles pour tous les intérieurs qu’ils soient modernes ou anciens. On trouve aussi des cheminées à gaz de très grande longueur avec plusieurs rangées de flammes ou des poêles circulaires offrant une vision panoramique du feu.

poele gaz design

Attention! Si elles ne sont pas nettoyées, les traces de doigts chauffées s’incrustent dans la vitre et deviennent indélébiles.

4. Rendement des cheminées et poêles à gaz, le point de vigilance

Les cheminées et les poêles à gaz ont un rendement compris entre 65 et 85% ce qui est en soit satisfaisant et comparable aux inserts bois les plus récents. On est cependant très loin de ce que proposent les chaudières gaz à condensation avec des rendements de l’ordre de 105%.

De ce fait, si l’on dispose d’un système de chauffage central, on s’orientera plus facilement vers une chaudière gaz à condensation pour viser une meilleure efficacité. Voici un aperçu des différences de prix sur une année pour une maison de 100m² ayant une consommation de 16 000 kWh :


AppareilCombustiblePrix kWhRendementConsommationPrix annuel TTCDifférence
Chaudière gaz à condensationGaz de ville7.5 cts105%15 2381 143€0€
Cheminée ou poêle à gaz80%20 0001 500€+ 357€
Chaudière gaz à condensationGaz en citerne14 cts105%15 2382 133€0€
Cheminée ou poêle à gaz80%20 0002 800€+ 667€

On constate que la différence de prix sur une seule année est sensible entre les deux systèmes (350€ minimum). Sur la durée de vie des produits (20 ans), et en considérant une évolution du prix de l’énergie de 2.5% par an, les différences cumulées sont importantes (9 000€ minimum).

Toujours sur le rendement, certains appareils à gaz sont proposés dans une version « foyer ouvert » pour mieux profiter de la flamme. Cela se fait généralement au détriment du rendement :

rendement cheminee gaz

Rendement Vitre ouverte : 25% - Vitre fermée : 81% (modèle Studio 3 – Gazco)

Notons enfin que les cheminées et les poêles au gaz ne sont pas éligibles aux aides financières à la différence des chaudières. Si le prix des deux solutions est assez comparable au départ (environ 5 000€ HT), les cheminées et les poêles à gaz auront au final un coût d’achat, et surtout d’utilisation, bien supérieur aux chaudières gaz à condensation. Si vous disposez d’un système de chauffage central, un arbitrage entre économie (chaudière gaz) et esthétisme (cheminée et poêle à gaz) sera à faire.

5. Cheminées et poêles à gaz, une préférence pour le gaz de ville

On remarque aussi que les cheminées et les poêles au gaz reviennent moins cher en utilisant du gaz de ville (7.5 cts le kWh) plutôt que du gaz en citerne (14 cts le kWh). Ceci est d’autant plus vrai que le rendement des appareils est généralement moins bon avec du gaz en citerne.

rendement cheminee gaz

Rendement : Gaz Naturel : 85% - Gaz en citerne : 65% (modèle stand alone 150)

Pour une meilleure efficacité et un coût d’utilisation plus faible, on envisagera une cheminée à gaz en priorité si l’on est raccordé au gaz de ville. Enfin, cet aspect sur le rendement est d’autant plus important que le gaz utilise des ressources non renouvelables et que son impact sur l’environnement n’est pas anodin à la différence de l’énergie bois (Ademe) :


CombustibleEmission de CO2 g/kWh
Bois13*
Gaz Naturel234
Gaz Propane274

*Le fait que la pousse du bois contribue à absorber du CO2 grâce à la photosynthèse « compense » le rejet de CO2 lié à sa combustion.

6. Cheminées et poêles à gaz, une installation réservée aux professionnels

La pose réussie des cheminées et des poêles au gaz ne peut se faire qu’avec l’aide d’un professionnel compétent. Voici quelques questions que votre installateur devra résoudre :

installation cheminee poele gazQuelle puissance choisir ? Pour le dimensionnement, on peut se baser sur une puissance de 1kW pour 10m² dans un logement moyennement isolé. Ainsi un logement de 80m² pourra être chauffé avec une puissance de 8 kW. Mais il appartient toujours à l’installateur de calculer au plus juste la puissance nécessaire en fonction des caractéristiques thermiques du logement et de sa position géographique.

Quel conduit de cheminée ? Les cheminées et les poêles à gaz ont l’avantage de pouvoir s’installer en ventouse avec un conduit concentrique. Il n’est donc pas obligatoire d’avoir un conduit de cheminée existant ou de faire déboucher le conduit au niveau du toit, celui-ci peut sortir en façade (pratique pour les appartements par exemple). Le tubage concentrique devra généralement respecter une distance de 10 cm par rapport à tous les matériaux combustibles.

Quelle protection au niveau du sol ? Si le sol est combustible (tapis, vinyle, lino, plancher bois) un parement incombustible est nécessaire. Remarquons que les appareils à gaz sont plus légers que les appareils à bois et imposent moins de contraintes mécaniques sur le sol.

Quelle pression pour le gaz ? Pour un fonctionnement en toute sécurité, l’installateur doit vérifier la pression d’alimentation de la vanne et celle du collecteur avec un manomètre. Il doit aussi s’assurer qu’il n’y aucune fuite au niveau des raccordements avec un détecteur numérique (ou un fluide test).

qualigazOù acheter ? Il faudra se diriger vers un professionnel Qualigaz spécifiquement formé sur cette thématique. Il pourra assurer sa mission de conseils en amont de votre projet (puissance, position de l’appareil, choix esthétiques), l’installation, la formation (explication des modes de fonctionnement) et l’entretien obligatoire une fois par an.

Quel prix ? Le prix des cheminées et poêles à gaz se situe entre 3 000 et 7 000€ HT selon le design et la taille des appareils. Le coût de l’installation est en fonction de la longueur du conduit et des habillages éventuels à poser :


Cheminées et poêles à gazPrix en € HT
Cheminée à gaz2 000€ à 7 000€ HT
Poêles à gaz3 000 à 5 000€ HT
Habillage (si besoin)500€ HT
Installation500 à 1 500€ HT

Au total, une installation complète se situe donc entre 3 000 et 8 500€ HT. L’aspect esthétique est le critère qui va impacter le plus le prix de la cheminée ou du poêle à gaz. Pour obtenir le prix du marché le plus juste, il est nécessaire de mettre en concurrence plusieurs entreprises. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis Chaudière

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

7. Comparatif des cheminées à gaz

On se propose ici de référencer quelques cheminées à gaz pour avoir un panorama des marques, des produits et des prix.


VisuelMarqueModèlePuissanceRdt Gaz NaturelRdt Gaz CiterneGarantiePrix HT
comparatif cheminee gazBellfiresUnica 2 702 à 8 kW80%NC1 an (pièces)
10 ans (coque)
2 100€
comparatif cheminee gazBodart & GonayCosmos 1006.6 kW81%78%2 ans (pièces)
6 ans (coque)
3 400€
comparatif cheminee gazMCZForma 75 gas7.5 kWNCNC2 ans3 900€
comparatif cheminee gazSeguin DuteriezClear 20011 kW86.9%82.3%5 ans7 500€
comparatif cheminee gazBrisachFoyer IG805 à 11 kWNCNC5 ansNC
comparatif cheminee gazGazcoStudio 27 kW80%NC5 ansNC
comparatif cheminee gazLorflamHP 848 kW86%NC3 ans (pièces)
5 à 7 ans (coque)
NC
comparatif cheminee gazChazellesSweet 70/426.8 kW83%NC5 ansNC

8. Comparatif des poêles à gaz

On se propose ici de référencer quelques poêles à gaz pour avoir un panorama des marques, des produits et des prix.


VisuelMarqueModèlePuissanceRdt Gaz NaturelRdt Gaz CiterneGarantiePrix HT
comparatif poele gazSeguin DuteriezG958 D6 kW83.3%83.3%3 ans3 350€
comparatif poele gazDovreAstroline6 kW85%NC3 ans (pièces)
5 à 7 ans (coque)
3 500€
comparatif poele gazJotulGF 400 BF8.5 kW78%79.5%5 ans4 000€
comparatif poele gazSeguin DuteriezG963 D9 kW88.1%88.1%3 ans4 400€
comparatif poele gazJotulGF 373 BF7 kW82.2%78.4%5 ans5 000€
comparatif poele gazChazellesS256.5 kW80%NC2 ansNC

9. Cheminées et poêles à gaz faces au bois ?

Si les cheminées et poêles au gaz se démarquent par leur côté pratique, leur bilan environnemental est en revanche moins bon que pour le chauffage au bois.


comparatif poele gaz granule boiscomparatif poele gaz granule boiscomparatif poele gaz granule bois
CritèrePoêle à gazPoêle à granulésPoêle à bois
Type de chauffagePrincipalPrincipalAppoint
Rendement60 à 85%85 à 95%60 à 85%
CombustibleFossile*RenouvelableRenouvelable
FonctionnementAutomatiqueAutomatiqueManuel
AutonomieIllimitée1 à 3 jours45 minutes
FiabilitéBonneMoyenneExcellente
Garantie3 ans en moyenne2 ans en moyenne5 ans en moyenne
Entretien / RechargementTrès ponctuelTous les 1 à 2 jours
(peu salissant)
Tous les 1 à 2 jours
(salissant)
FlammeLente et étendueVive et localiséeLente et étendue
Prix combustible kWh €7.5 cts ou 14 cts7 cts4.5 cts
Prix HT posé4 000 à 7 000€ HT4 000 à 7 000€ HT2 000 à 6 500€ HT
Aides financièresNonOuiOui

*Production de « gaz vert » encore marginale.

Conclusion : un chauffage efficace et esthétique

Les cheminées et les poêles à gaz sont donc des chauffages pratiques, faciles à intégrer dans un espace de vie et offrant une forte plus-value esthétique. Ils sont également assez performants (rendement comparable à un poêle à bois) même s’ils ne peuvent pas rivaliser avec les chaudières gaz à condensation en termes de rendement. De ce fait, il n’y a pas de soutien financier de l’Etat pour ces solutions. Si vous disposez d’un réseau de chauffage central, la chaudière gaz condensation sera donc un choix plus efficace sur le plan économique. Niveau environnemental, les alternatives écologiques se situeront du côté des appareils à granulés de bois (poêles ou inserts). Vous pouvez également consulter notre comparatif des cheminées pour envisager d’autres pistes.

Laisser un commentaire ou poser une question




Pas encore de commentaire ou de question. Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.