Le chauffe-eau thermodynamique

ballon thermodynamiqueLes chauffe-eaux thermodynamiques (CET) sont de plus en plus courants, notamment dans le neuf puisqu'ils sont considérés comme une énergie renouvelable et répondent ainsi aux critères de la RT 2012. La production d'eau chaude sanitaire thermodynamique consiste à appliquer le système d'une pompe à chaleur à un ballon d'eau chaude sanitaire.

Principe et performance du chauffe-eau thermodynamique

schema principe chauffe eau thermodynamiqueUn chauffe-eau thermodynamique fonctionne exactement de la même manière qu'une pompe à chaleur, c'est-à-dire qu'il va capter les calories présentes dans l'air (ou dans le sol) pour chauffer l'eau.

Le COP d'un CET est généralement situé entre 2 et 4 et dépend largement d'où se situe la prise d'air. Ainsi, pour être éligible au Crédit d'impôt pour la Transition Energétique (CITE), le COP de l'appareil doit être supérieur à 2,3 et jusqu'à 2,5, selon l'endroit de captage des calories. La méthode de calcul du COP influe également sur les résultats (température d'air, de consigne du ballon, etc.), c'est pourquoi une norme d'essai a été créée : EN 16147 (anciennement la norme EN 255-3). Les produits dont les performances ne mentionnent pas cette méthode sont donc à proscrire (et sont de fait inéligibles au CITE et à la RT 2012).

Configuration et emplacement

Prise d'air ambiant

schema eau chaude sanitaire thermodynamique sur air ambiant Le ballon thermodynamique est situé dans une pièce non chauffée mais isolée, type garage ou buanderie, d'un volume supérieur à 20m3 et capte l'air ambiant directement. Cela permet de ne pas avoir de bruit à l'intérieur. Cependant, le risque est de refroidir de manière trop importante le local où il est situé avec un cercle vicieux : la PAC refroidit l'air, qui lui apporte alors moins d'énergie et la PAC voit ses performances diminuer. De plus, le local n'étant pas chauffé, les pertes par refroidissement du ballon sont importantes. C'est une configuration déconseillée, d'autant que la température peut descendre largement en dessous de zéro et donc faire des dégâts dûs au gel (canalisation d'eau, matériel, etc.).

Prise d'air extérieur

Monobloc

schema eau chaude sanitaire thermodynamique sur air extérieur monobloc Le ballon thermodynamique est situé dans le volume chauffé. L'air est capté de l'extérieur via des gaines. Les pertes par refroidissement sont diminuées, mais les performances sont légèrement moins bonnes qu'avec la prise d'air dans un local isolé. Il y a un risque de gêne auditive. C'est la configuration d'installation recommandée et que l'on trouve le plus dans le neuf. A noter : les CET ne sont pas forcément étanches et peuvent donc pénaliser le test d'étanchéité de la RT 2012.

Split système

eau chaude sanitaire thermodynamique split Le ballon thermodynamique est séparé en deux modules. La pompe à chaleur est située à l'extérieur et y capte l'énergie contenue dans l'air. Le ballon, situé en volume chauffé, ne sert que de stockage (cumulus). Il peut y avoir une gêne auditive du voisinage et les performances sont dégradées, car les risques que la pompe à chaleur givre sont importants, ce qui impose des cycles de dégivrages via des résistances électriques. Les problèmes de fiabilité sont également plus présents, car la pompe à chaleur est soumise aux intempéries.

Prise d'air extrait

VMC Simple Flux

eau chaude sanitaire thermodynamique sur air extrait Le ballon thermodynamique est situé dans le volume chauffé. Il capte l'énergie de l'air extrait par la VMC Simple Flux. Il y a un risque de gêne auditive, mais des performances largement accrues. Le prix de ce système est sensiblement supérieur aux autres et il faut un debit d'air suffisant pour qu'il puisse fonctionner correctement.

VMC Double Flux

Très semblable à la VMC Thermodynamique dont il est une évolution, le ballon thermodynamique couplé à une VMC Double Flux récupère la chaleur de l'air extrait et produit à la fois du chauffage et de l'eau chaude sanitaire. C'est le tout-en-un de la maison. Cependant, peu de modèles sont disponibles et il y a donc relativement peu de retours sur les performances réelles. Ces dernières ne sont pas forcément plus élevées que celles sur simple flux, puisque le fait de travailler sur 2 régimes de température différents entraîne une diminution du rendement.

Tout est possible

En réalité, tout comme une pompe à chaleur, on peut puiser la chaleur partout où elle est présente, donc dans l'air comme évoqué dans les configurations précédentes, mais également dans le sol ou dans l'eau, avec des solutions géothermiques. Toutefois, les CET géothermiques sont très rares et peu intéressants (pour un particulier). Dans la majorité des cas, ce sera une pompe à chaleur géothermique qui assurera la chauffage et éventuellement l'eau chaude sanitaire en complément.

Prix d'un Chauffe-eau thermodynamique

Si vous installez vous-même l'appareil, les premiers prix sont de l'ordre de 1 500€ :

Si vous passez par un professionnel, voici 3 devis pour l'installation d'un chauffe-eau-thermodynamique sur air extérieur dans une pièce chauffée, réalisés lors de la mise en concurence d'une construction d'une maison RT 2012.

prix ballon thermodynamique prix ballon thermodynamique prix ballon thermodynamique

A cela, il faut rajouter une alimentation électrique de 80€ TTC. On peut donc trouver un produit fourni et posé à environ 2600€ TTC.

Il est également indispensable de tout mettre en oeuvre pour réduire sa consommation d'eau ce qui permettra au ballon de moins fonctionner. C'est ainsi toutes les factures (eau et électricité) qui s'en trouvent allégées.

Avantages

Inconvénients

Conclusion

chauffe-eau thermodynamiqueLes chauffe-eaux thermodynamiques sont de plus en plus courants, notamment dans le neuf, où ils sont en concurrence avec les panneaux solaires thermiques. Les CET permettent de réduire de manière importante les consommations d'énergie de l'eau chaude sanitaire, qui deviennent de plus en plus significatives dans les consommations des maisons RT 2012. Ils répondent par ailleurs à l'obligation d'avoir une production d'énergie renouvelable. Les performances peuvent varier du simple ou double et il est donc important de comparer chaque solution dans son ensemble, en vérifiant que les données sont bien issues de la norme EN 16147.

Laisser un commentaire ou poser une question




#143 - ENROGNE - 22.05.17

EN 2012, j'ai acheté un cumulus thermodynamique d'une capacité de 250 L - Suite à des pannes répétitives, 3 mois plus tard, il a fallu le remplacer par un actuel de marque ENERGYPanel. Je recommence à avoir les mêmes problèmes qu'avec le précédent. Le vendeur a déposé le bilan -
--- Pour info, sa facture s'est élevée à 6600 euros.
OU m'adresser pour que cet appareil fonctionne correctement et que la facture ne soit pas trop "salée" - Merci pour les réponses

#142 - vince72 - 18.05.17

merci beaucoup benjamin pour tes réponse
bonne soirée

#141 - Benjamin (Admin) - 18.05.17

Absolument pas puisque l'adoucisseur injecte ensuite l'eau dans votre réseau = l'eau que vous buvez!
Les risques sont en effet élevés d'avoir de l'eau à 40°C (mélange eau chaude/eau froide) avec un excellent développement de la légionellose par exemple...
Vous pouvez cependant acheter une petite pompe de relevage (de plus en plus courante avec les chaudières à condensation), pour évacuer dehors ou dans le réseau d'assainissement.

#140 - vince72 - 18.05.17

merci pour la réponse rapide
autre question
n'ayant pas d'évacuation d'eau a proximité a cote du chauffe eau mais ayant un adoucisseur a côté es ce que je peux mettre ce tuyau d'évacuation directement dans l'adoucisseur pour évacuer cette eau ?

#139 - Benjamin (Admin) - 18.05.17

Bonjour vince72,
Oui c'est parfaitement normal, il y a la même chose sur des ballons électriques classiques (et d'une manière générale sur toutes les productions d'eau chaude).
En effet, lorsque le chauffe eau fonctionne, la température et la pression augmentation à l'intérieur. Pour éviter l'effet cocotte minute, le groupe de sécurité relâche un peu d'eau pour faire diminuer la pression.
L'un des moyens pour éviter cela est de mettre un ballon tampon mais la quantité d'eau perdue n'est pas assez importante pour que cela soit intéressant.
Les ballons tampon sont très courants sur des chaudières avec circuit d'eau chaude car les volumes d'eau et les températures sont différents.

#138 - vince72 - 18.05.17

bonsoir
je viens de faire installé un chauffe thermodynamique de marque chappée dans mon sous sol
derrière celui ci au niveau de la pompe a chaleur j'ai un petit tuyau d'évacuation d'eau qui est branché ou de l'eau s'écoule lorsque que la pompe a chaleur fonctionne (goutte a goutte) je récupère environ 4 litres d'eau en 3/4 jours
je voudrais savoir si c'est normal ?
et si oui y a t'il une solution pour limiter l'eau
merci pour votre aide et bonne journée

#137 - Benjamin (Admin) - 11.05.17

Bonjour,
@Pauleta314 : Même en rejetant l'air à l'extérieur, le CET va consommé des calories à l'intérieur et faire baisser la température du garage. A moins que celui-ci ne soit bien ventilé mais du coup celui doit être froid tout le temps donc proche de la température extérieure.
Autrement dit, je pencherais plutôt pour une prise d'air extérieur pour éviter tout risque de gel et éventuellement une prise d'air intérieur en été (cela peu être intéressant de diminuer la température dans la garage.
Dans tous les cas, ne visez pas plus qu'une réduction de moitié de votre consommation électrique liée à la production d'eau chaude sanitaire.

#136 - François - 10.05.17

@Florent

J'ai exactement le même souci que toi mon CET bosch 270l se met en E09 en PAC et en E10 en électrique; comment l'as tu dépanner; l'as tu fais dépanner ; est-ce que c'etait une panne grave?

#135 - Pauleta314 - 01.05.17

Bonjour Benjamin,
J'ai l'intention d'acquérir un CET et je souhaite l'installer dans mon garage 25m2 dans lequel se trouve déjà mon lave linge et mon congélateur et qui est isolé.
Quelle serait la meilleure configuration sachant que j'avais dans l'idée de prendre l'air ambiant et de rejeter l'air extrait par l'extérieur?
Pour information, ma maison est de 2010, nous sommes 5 personnes et mon chauffe eau électrique de 300L est situé dans ma cuisine (dans un local aménagé).
J'oubliais, j'habite à Meru en Picardie (il y fait souvent frais en hiver).
Merci

#134 - Benjamin (Admin) - 06.03.17

Bonjour Jean-Paul,
Calculer la rentabilité théorique d'un CET et quasiment impossible.
En effet, cela dépend aussi bien des performances (climat, performances du CET) que des besoins (nombres de personnes, habitudes de consommation...).
Dès lors, un calcul de rentabilité ne veut plus dire grand chose.

Il faut aussi intégrer une très probable hausse du coût de l'énergie.
+20% en 15 ans ce n'est pas irréaliste donc cela amorti le matériel plus rapidement.

De toute façon, il ne faut pas se le cacher, si le CET n'est pas reconnu comme "énergie renouvelable" (ce qu'il n'est pas vraiment en réalité) avec l'obligation EnR de la RT 2012 et si l'électricité n'était pas "pénalisé" avec un taux de conversion énergie finale/énergie primaire de 2,58, il y aurait beaucoup moins de CET posés!

Il faut donc plutôt avoir dans l'esprit :
- Climat froid : CET peu intéressant
- Climat tempéré : CET et gaz globalement identique
- Climat chaud : Bonnes performances des CET

En sachant que le solaire thermique est encore trop rare alors qu'il est parfois plus souvent plus rentable qu'un CET! (moins de coût de fonctionnement, mais investissement plus lourd et nécessité d'un appoint).

#133 - Jean-Paul - 06.03.17

Bonjour,

La question de la rentabilité d'un CET n'est pas abordée. J'ai une maison non RT2012 et on admet généralement que l'ECS coûte de l'ordre de 200-250 € par an (peut être moins car on n'est que 2 à la maison).
Un CET divise la consommation par 3, donc on économise entre 130 et 170 € par an.
Donc on amortirait le CET entre 15 et 20 ans. Je pense qu'il doit être à changer avant, donc çà ne peut pas être rentable.
D'avance merci pour votre retour.

#132 - Benjamin (Admin) - 05.03.17

Bonjour Marine,
L'une des causes probables est l'apparition de condensation et une mauvaise évacuation des condensats.
La gaine est-elle isolée?
Y a-t-il de la condensation visible sur la gaine?
L'évacuation des condensats (en bas du ballon) est-elle fonctionnelle?

#131 - Marine - 05.03.17

Bonjour
Je viens de mettre une gaine d évacuation de l air sortant du ballon thermodynamique de Dietrich installé en avril 2008. Je n ai jamais eu de problème avec ce ballon.4 à 5 jours après l installation de la gaine, des fuites d'eau sont apparues sous le ballon. L entreprise qui a installe cette gaine me dit que la fuite est dûe à l usure du joint qui fait l étanchéité entre la plaque en métal (bride) sur laquelle est fixée la résistance et la cuve du ballon et qu il n y a pas de lien entre ces fuites et l installation de la gaine. Elle me facture le coût de cette réparation 380 euros dont 4 heures d intervention.
J ai pour ma part du mal à ne pas faire la corrélation entre l installation de la gaine et des fuites d eau. Un ballon thermodynamique à une durée de vie de 15 à 20 ans. Je crains aussi pour les suites de cet incident et réparation sur la durée de vie du ballon. J aimerais avoir votre avis. Merci d avance

#130 - Benjamin (Admin) - 25.02.17

Bonjour Emmanuel,
Le CET n'est pas obligatoire mais le cumulus électrique classique est fortement pénalisé et le cet compte comme une source d'énergie renouvelable (mais si vous mettez une PAC cet aspect importe peu).
Ceci étant dit les cet sont aujourd'hui largement utilisé dans le neuf mais ne sont pas forcément intéressants pour les climats froids.
Concernant le positionnement, il faut connaître les risques d'inondation... Si on perd la PAC à la première inondation ce n'est pas forcément le top...
Donc il faut connaître la cote maximale atteinte et ainsi le risque réel d'inondation à l'intérieur de la maison...

#129 - Emmanuel - 22.02.17

Rebonjour,

J'avais oublié une autre question.
Est il obligatoire de mettre un CET dans une norme RT2012 ou pouvons nous rester sur un ballon d'eau chaude classique ?
Merci de votre réponse

#128 - Emmanuel - 22.02.17

Bonjour,
Nous sommes allé voir le constructeur Ericlor, notre terrain est en zone dite inondable, donc maison à étage et nous impose le CET et la pompe à chaleur au 1er étage, tout en sachant que c'est entre deux chambres et on connait la nuisance sonore de celui-ci, par contre avec le constructeur CER, pour lui aucun soucis pour le laisser au RDC dans un cellier, j'avoue en perdre un peu mon latin. qui je dois croire, est ce vraiment obligatoire de mettre le CET en étage lors d'une zone inondable. En l'attente de votre réponse, cordialement

#127 - Francis - 18.02.17

Bonjour,
Notre projet de construction dans le Morbihan (75 m² habitables) avance et le constructeur y installera un ensemble Alféa extensa duo + de ATLANTIC pour le chauffage au sol bi-zone et la production d'eau chaude sanitaire. Que pensez-vous de ce choix ? L'échangeur sera installé dans un cellier d'environ 20 m3 : est-ce adapté ?
Cordialement

#126 - Benjamin (Admin) - 16.02.17

Bonjour pol,
Le ballon thermo ne rejette pas d'air spécialement humide, mais par contre beaucoup plus froid.
Cela peut inclure des risques de condensation accrue qui peuvent s'accumuler sur certains matériaux ou équipements.
La solution sera de passer sur une prise d'air et un rejet d'air à l'extérieur (au moins le rejet).

#125 - Benjamin (Admin) - 16.02.17

Bonjour Myriam,
Dans des régions où les températures sont plutôt basses, l'intérêt d'un ballon thermodynamique est plus que discutable.
Compte-tenu de vos contraintes techniques pour pouvoir mettre une entrée et une sortie d'air vers l'extérieur, il vaut sans doute mieux rester sur ballon d'eau chaude électrique classique.

#124 - Myriam - 15.02.17

Bonjour,
Nous souhaitons installer un ballon thermodynamique mais nous avons quelques doute. Je vous explique le ballon actuelle est à la cave sous la chambre de mon fils en bas âge sans aération contre le vide sanitaire et la cave sert aussi d'atelier pour mon mari. Est ce que ça ne va pas trop refroidir les pièces autour ? Étant dans une région où l'hiver on peut descendre jusqu'à -17 degré est ce qu'il va bien marcher ?. Est ce que cela vaut le coup d'en mettre un ou plutôt de rester sur un ballon classique

#123 - pol - 08.02.17

Bonjour, Problème de réception TV. L'installateur vient et trouve l'ampli télé noyé et gorgé d'eau. Nous ne voyons que le chauffe eau thermodynamique...il est situé dans le garage (18m²) mais sans extracteur d'air. Son fonctionnement, par ses émissions froides et humides, peut-il gorger d'eau l'ampli TV qui se trouve aussi dans le garage ??? Merci FB

#122 - Benjamin (Admin) - 07.02.17

Bonjour Alex0611,
Vraisemblablement la pose n'a pas été faite dans les régles de l'art.
Effectivement il faut que la sortie d'air soit à l'extérieur, cela évitera que les combles soit refroidi.
L'entrée d'air pourrait également être prise à l'extérieur. Car en prenant les calories des combles ont les refroidi et donc on augmente les conso de chauffage.

Concernant les gaines il faut impérativement qu'elles soient isolées pour éviter la condensation.

#121 - Alex0611 - 07.02.17

Bonjour,
J'ai de la condensation sur mon ballon thermodynamique qui etait en gaine dans comble perdu entrée et sortie. J'ai mi l'évacuation hier sur une tuile douille est ce mieux?
J'ai également démonté les carters pour accéder aux groupe et j'ai vu de la rouille en bas du bloc avec les résistances et je ne pense pas que cela soit normal..
Savez vous que faire dans un tel cas?c'est un chaffauteaux.

#120 - Benjamin (Admin) - 06.02.17

Bonjour,
@Sébastien :
Si le ballon fonction 24/24, c'est soit :
- Qu'il n'arrive jamais à atteindre la température de consigne du ballon. Le volume d'air peut être en cause car le ballon ECS va refroidir l'air de plus en plus jusqu'à ne plus pouvoir récupérer de chaleur et donc ne plus chauffer (hormis avec la résistance mais qui est peut-être désactiver?).
- Ou alors la sonde est en défaut. Mais cela voudrait dire que vous avez vraiment de l'eau très chaude?

Il faut dans tous les cas prendre l'air de l'extérieur pour que le ballon fonctionne correctement.

@Vivien : Avez 25 m3, vous pouvez effectivement prendre l'air intérieur, mais il faut qu'il y ait un minimum de renouvellement d'air. Est-ce bien le cas?

#119 - vivien - 05.02.17

bonsoir,
est ce que si je mets mon CET (atlantic odyssee PI 200L) dans la buanderie (env.25m3) séparé de la parti habitation par le garage, avec le lave linge, sèche linge a condensation ainsi que la chaudière a condensation a l'intérieur, actuellement dans cette pièce il y fait toujours chaud, vaut il mieux aspiré a l'intérieur et rejeté a l'extérieur ou tout a l'extérieur !!
cordialement,

#118 - Sébastien - 05.02.17

Bonjour Benjamin,
J'ai lu avec intérêt votre site ainsi que la rubrique des questions ouvertes (très utile).
J'habite une maison depuis l'été dernier (Septembre 2016). Cette maison est équipée d'un ballon solaire thermodynamique avec couplage à un panneau solaire sur le toit. Le relais jour nuit (à ce jour en marche forcée qui alimente toute l’installation : régulateur, pompe, chauffe-eau).
1. Depuis mon installation en Septembre 2016, nous avons fait réviser la partie chauffage solaire qui semble fonctionner correctement : la pompe se met en route dès que la température du solaire dépasse 20°.
2. Depuis mon installation, je me suis rendu compte que la partie thermodynamique ne fonctionnait pas. Puisque cette dernière s'est mise en route il y a environ 2 semaines (peu après la grosse vague de froid nationale et juste après un épisode particulièrement venteux). Depuis la partie thermodynamique semble fonctionner non STOP (jour et nuit). Cela vous inspire t-il une panne en particulier ?
3. J'ai contacté un revendeur pour le fabricant AlphaInnotec BWP 306S. Afin de faire vérifier le fonctionnement. A priori le fabricant confirme que les 2 sources (solaire + thermodynamique) ne devraient pas fonctionner en simultanée (mais seulement en complément).

Mes questions svp :
a. Qu’en pensez-vous par rapport aux 3 points précédents svp ?

b. Le local dans lequel se trouve le ballon fait (Longeur = 3,33m, Largeur = 1,66m et Hauteur = 2,50m) soit un volume d’air de 13,68 m3. D’après ce que j’ai pu lire jusqu’ici, il faudrait à minima 20m3 pour un fonctionnement optimal.
Sachant qu’à ce jour :
-b1 : seule la gaine d’expulsion vers l’extérieure est connectée.
-b2 : je prévois d’installer un gaine d’inspiration de l’air vers une autre sortie extérieure.
- b3 : le cellier jouxte 2 pièce : le WC et le salon / cuisine.
Que me préconisez-vous svp ?

En vous remerciant pour votre support plus qu'utile avant de me lancer dans les réparations, modifications adéquates.

#117 - Florent - 02.02.17

Merci pour ton retour.. aujourd'hui j'ai vidangé la pompe est regardé si le rotor tourné... le rotor tourne seulement en vitesse 3... probleme de résistance?

#116 - Benjamin (Admin) - 02.02.17

Bonjour,
@Véro : A chaque fois que l'on tire de l'eau chaude, de l'eau froide est ajoutée. Donc le ballon, qui a pour consigne de garder la température constante se met en route pour chauffer cet eau.
En effet, vu qu'il n'y a pas de contacteur, pour le ballon, c'est comme une marché forcée...

Il faut donc absolument remettre un contacteur HP/HC.

@Marc : La récupération de fluide frigorigène doit être effectuée par un professionnel agréé car le relachage de fluide dans l'atmosphère est interdite.
Pour ce qui est de la manip, théoriquement on ferme la haute pression (condenseur) puis on fait tourner quelques minutes.
Mais c'est une opération risquée pour le compresseur...
A faire avec mano + pompe à vide.
En mode froid.
Si vous n'avez jamais fait ni vu faire, mieux vaut ne pas prendre le risque.

Le mieux est quand même de faire ça avec une station...

@Florent : La PAC n'a visiblement pas apprécié. C'est d'ailleurs peut-être elle qui a fait sauté? Cela peut donc être le groupe comme la carte électronique. Seul un technicien sur place pourra faire un diagnostic...

#115 - Florent - 01.02.17

Bonsoir à tous, j'ai un probleme de chauffe eau pompe à chaleur alliance 270l. J'ai eut une coupure d'électricité ce weekend et depuis mon chauffe eau est en erreur E09. Après avoir essayer de purger le système, et d'avoir fait fonctionner le chauffe eau en électrique seulement j'en suis rendu à un probleme de pompe à chaleur..vous savez d'où peut venir le probleme ?

#114 - Marc - 01.02.17

Bonjour,
Je dois Deplacer mon unité extérieur de deux mètres, j'ai de notions en climatisation et le matériel pour faire la manip, pouvez me dire comment faire pour récupérer le gaz dans le compresseur?
Je voudrais faire tourner le compresseur en froid ou en dégivrage forcé.
Mon thermo est un thermor aeromax.
Merci d'avance

#113 - Véro - 31.01.17

Bonsoir Benjamin,
C'est vraiment très gentil de votre part d'avoir répondu à chacune de mes questions...et surtout d'avoir pris le temps.
Juste pour la dernière, l'eau n'est jamais épuisée totalement, il reste à chaque fois 3 bains, donc je ne comprends pas pourquoi il se met en route pour faire l’appoint.
Pour moi, c'est une surconsommation d'électricité en HP pour rien :(
Je referai un point dans 1 mois sur ma consommation électrique et je serai vite fixée.
D'autant que j'ai des voisins qui on le même et il ne refait jamais l'appoint.
Je ne comprends pas ??? ça reste une énigme.

Merci pour tout !

#112 - Benjamin (Admin) - 31.01.17

Bonjour Véro,
Le ballon thermodynamique fonctionne bien sur air extrait (c'est-à-dire qu'il est relié à la VMC).
Donc il n'est pas illogique qu'il fonctionne à chaque fois que de l'eau chaude est puisé.

Concernant le dimensionnement, cela ne paraît pas déconnant. C'est cependant dommage de ne pas avoir mis des entrées d'air hygroréglables comme les bouches d'extraction.

#111 - Véro - 30.01.17

Bonjour Benjamin,
J'ai des ventilations mécaniques hygroréglables dans la salle de bain, toilette et celle de la cuisine avec cordon.
Sur les fenêtres les ventilations sont à entrée d'air constant, sauf la fenêtre de la cuisine qui est bouchée avec du scotch isolant.
Pour 50 m2, j'en ai 3 en tout. Une dans ma chambre et 2 dans le séjour.
Toutes les portes ont été rabotées, afin de permettre l'air bien circuler.
Avant l’installation du ballon thermodynamique, j'avais une simple VMC qui ne fonctionnait presque pas et j'avais beaucoup d'humidité dans mon logement.
Maintenant ce n'est plus le cas.
Qu'en pensez-vous ?
Et qu'entendez-vous par : Sur air extrait, il n'est pas étonnant qu'il se remette en route à chaque puisage.
Avec tous mes remerciements Benjamin.

Cordialement

#110 - Benjamin (Admin) - 30.01.17

Bonjour Véro,
Il est possible de mettre des bouches hygroréglables avec ce produit.
Donc le débit d'air minimum n'est pas élevé pour faire fonctionner le ballon.
Est-ce que vous savez si ce sont des bouches hygroréglables ou autoréglables?
Qui avait-il avant?

Sur air extrait, il n'est pas étonnant qu'il se remette en route à chaque puisage.

#109 - Véro - 27.01.17

Bonjour Benjamin,

Le modèle du ballon thermodynamique est un De Doetrich TWH 200 EV
il capte les calories de mon appartement via la vmc.
Il est placé dans un cellier à l'intérieur de mon habitation bien à l’abri .
Seulement ça fait le 2ème que l'on m'installe, car sur le 1er ballon le plombier à fait une erreur de montage et au bout de 3 semaines, j'avais des fuites d'eau au pied du ballon très importantes dès qu'il se mettait en chauffe, puis il est monté en pression et a éclaté...ce qui devait arriver, arriva :(
Depuis une semaine, on me l'a remplacé par un autre, mais toujours par le même modèle.
Je suis épuisée de me battre contre une entreprise qui n'a pas les compétences et les propriétaires... je ne suis que locataire.
De plus il m'a changé les bouches d'extraction d'air des fenêtres et de la VMC , préconisé par le constructeur.
Jusque-là rien à dire, c'est normal.
Par contre, je peux vous assurer depuis il fait un froid pas possible chez moi.
Il se peut que les bouches d'extractions soient trop puissantes aussi, mais ça n'engage que moi. C'est un constat que j'ai fait depuis l’installation et mes voisins également
Alors je n'ose pas les boucher de peur de mettre en sécurité le chauffe-eau.
Car je sais que ça peut nuire au bon fonctionnement du ballon.
Je vous expliquais dans un message précédent, dès que je prends une douche, il se met en route et fait l'appoint d'eau chaude.
Incompréhensible surtout que j'ai une équivalence à 5 à 6 bains.
Depuis 1 mois je m'informe, je lis, je cherche à comprendre le fonctionnement de ces chauffe-eau soit-disant très économiques, mais pour ma part, je reste très dubitatif.
Un très grand MERCI, grâce à votre site, je peux obtenir des réponses à mes questions.

Cordialement






#108 - Benjamin (Admin) - 27.01.17

Bonjour,
@vero : quel est le modèle ? Où le ballon thermodynamique capte-t-il les calories ? À l'extérieur ? A l'intérieur ? Sur la vmc?
Dans tous les cas, le ballon thermodynamique consomme au pire l'équivalent d'un ballon classique...
Une surconsommation peut donc difficilement lui être imputé.
Par contre le fait qu'il fasse froid et/ou une mauvaise régulation du chauffage sont des causes plus probables...

@Niniep : il peut difficilement y avoir une autre cause qu'une panne. En effet, generalement en mode boost la résistance ce met en marche. De même que quand les températures extérieures sont trop basses. Donc cause probable : résistance HS.

#107 - Niniep - 26.01.17

Bonjour. Nous avons un ballon de marque chaffoteaux. Nous habitons le nord et subissons donc les température négative en ce moment. Ce soir nous 'sous rendons compte avant de donner le bain a notre nouveau né que l'eau ne chauffe pas alors que ce matin pas de soucis. Mon mari regarde et la température est a 35 . il met en boost 30 minute après sa tombe a 25. Le petit icône ventilateur ne tourne pas au niveau du cuivre ces chaud d'habitude la ces froid. Bref nous n'y comprenons rien. Auriez vous des réponse s'il vous plait, avec 3 enfants en bas âge dont 1 nouveau né ce n'est pas le moment pour une panne.

#106 - Véro - 26.01.17

Bonsoir Benjamin,

Un énorme merci pour votre réponse.
Je verrais à l'usage, bien que depuis l'installation du chauffe-eau thermodynamique, j'ai ma consommation électrique qui a explosé. 265€ pour un mois et demi c'est énorme.
L'aspiration est tellement puissante que je n'arrive même plus à chauffer correctement mon habitation.
Pourtant des travaux d'isolation thermique sur les murs extérieurs ont été réalisés également. Donc logiquement je devrais faire des économies.
Mais ce n'est pas encore à l’ordre du jour, malheureusement.
Je reste sceptique tout de même sur le bon fonctionnement de cet appareil, sauf sur la VMC.

Cordialement

#105 - Benjamin (Admin) - 26.01.17

Concernant le chauffe-eau c'est relativement similaire en HP ou en HC.
La seule solution est de voir à l'usage.
Car cela dépend aussi des performances de la machine, de l'implantation et du climat.

Mais dans tous les cas, il n'y aura pas une grande différence.

#104 - Véro - 25.01.17

Bonsoir Benjamin,
Un grand merci pour votre réponse et votre implication.
Pourquoi en effet l'électricien a-t-il enlevé le contacteur, je me le demande et c'est un mystère...c'est lui le professionnel...J'ai fait confiance. Je n'arrive pas à le joindre malgré mes multiples messages et même lorsque j'étais là pour l’installation du chauffe-eau , il m'a répondu que ça ne servirait plus à rien.
Et que ça ne m'empêcherait pas de conserver le tarif et le passage à HC.
Faux car je sais que le contacteur envoie le message pour le passage d' HC à EDF...Incompréhensible pour EDF et pour moi aussi.
Maintenant, il faut savoir que j'ai le chauffage électrique et tout l'équipement de la maison également.
D'où l'intérêt d'avoir un contrat HC/HP.
Mes HC sont que la nuit et je fais donc tourner le lave-linge et le lave vaisselle que la nuit.

Après vous avoir détaillé la situation..Dernière question...quel est le plus avantageux pour consommer le moins avec ce type de chauffe-eau ? la nuit, la journée ?
Que dois-je faire ?
Merci Benjamin pour les conseils que vous m’apporterez à nouveau.
Très bonne soirée.






#103 - Benjamin (Admin) - 25.01.17

Bonjour Véro,
Sans contacteur heures pleines/heures creuses, votre chauffe-eau fonctionne logiquement dès qu'il y en a besoin...

La seule question est : pourquoi votre électricien a-t-il enlever le contacteur HC/HP?

Ceci étant dit, il n'est pas forcément très intéressant de faire fonctionner le ballon thermo en HC car c'est là où il fait le plus froid (sauf si vous avez des HC le midi ou l'après-midi).
Au final, le ballon thermo tournera plus et coûtera au final plus cher s'il ne tourne que la nuit.

Si vous n'avez pas de chauffage électrique, vous pouvez même vous poser la question de l'intérêt de rester au tarif HP/HC (utile uniquement si beaucoup de consommations électriques la nuit).

#102 - Véro - 25.01.17

Bonjour,
On vient de m'installer un chauffe-eau thermodynamique depuis décembre 2016 et l'installateur est incapable de m’apporter des réponses notamment sur le pourquoi... dès que j'utilise une douche, il fait l'appoint d'eau chaude.
Il fonctionne en permanence la journée. Sauf que sur la notice d'installation, il est spécifié que la pompe à chaleur et l'appoint ne sont pas autorisés à fonctionner en heures pleines.
Cela me fait peur sur ma sur consommation d'électricité, d'autant que je viens de voir que j'ai déjà utilisé beaucoup en KW en espace d'un mois et qu'EDF me dit que ça vient certainement de là.
Est-ce normal aussi que l'installateur est branché ce chauffe-eau sur le contacteur nuit/jour et qu'il est enlevé ce contacteur.
De ce fait je n'ai plus d'après EDF d'heures creuses. Que faire ?
Merci pour toutes les réponses que vous pourrez m'apporter sur le sujet.
Je me sens complètement perdue.
Cordialement.

#101 - Benjamin (Admin) - 23.01.17

Bonjour ima,
Seule une visite sur place peut aider à déterminer le soucis car les causes peuvent être multiples (défaut carte électronique ou défauts mécaniques empêchant l'inversion du cycle de dégivrage).

#100 - ima - 23.01.17

Bonjour,
J'ai un ballon d'eau chaude thermodynamique et il se met en défaut dégivrage . Mes voisins ont tous le même et seul le mien se met en, défaut. Ça le fait quand il gèle a -5 -7. Pour le remettre en marche je coupe le disjoncteur et le réarme, mais je peux pas faire ça a chaque fois.
merci pour votre réponse

#99 - Benjamin (Admin) - 14.01.17

Bonjour,
@Chris : Qu'entendez-vous par s'éteint tout seul? Est-il relié à un contacteur Heures creuses/Heures pleines?

@Pascal : A mon avis, la régulation est HS. Il est en effet pas normal que la température d'eau soit plus chaude qu'auparavant (même si celle-ci dépend de la température extérieure). C'est donc la première chose à regarder.
Dans un local, les pertes seront forcément diminuer et le matériel sera protéger des intempéries. Mais ce n'est pas rare de voir l'ensemble de la PAC à l'extérieur sur du collectif ou tertiaire.

#98 - Pascal - 09.01.17

Bonjour,
Nous habitons un immeuble BBC de 52 appartements, avec une PAC
de marque Atlantique Fujitsu Inverter, qui me semble être bien, hors, depuis 1 an et demi, c' est très bruyant surtout les 2 unités extérieures, et nous avons une forte consommation électrique de plus, l' eau est bouillante. est ce normal de mettre à l'extérieur sur le toit terrasse les 2 stations hydrauliques ou devraient elles être dans un local, est ce que cette surconsommation peut venir de l' installation.
Merci pour votre réponse.
qu' une mauvaise mise en place de ces éléments sont peut

#97 - Chris - 05.01.17

Bonjour,

Mon chauffe eaux thermodynamique chaffeauteaux, installé depuis 2 ans s'éteint depuis quelques jours seul..Pourriez vous m'éclairer ?
Merci

#96 - Benjamin (Admin) - 02.01.17

Bonjour,
@bert : Ce n'est pas vraiment souhaitable car si un jour votre voisin veut faire un cabanon juste devant les bouches, il aura parfaitement le droit car il n'y a pas de servitude.
Ceci étant dit, je vous conseille de vous tourner vers l'ADIL (service public gratuit) qui est spécialisé, en autres, dans le conseil juridique dans le bâtiment.

@y ouy ou41 : Il est tout à fait possible de faire une sortie d'un ballon ECS Thermo en toiture. Il faut juste s'assurer que la gaine ne sera pas trop longue (perte de charge) et de bien l'isoler dans le grenier pour éviter la condensation.

#95 - youyou41 - 02.01.17

peut-on installer un CET avec l'entrée d'air dans la pièce (cellier) et la sortie sur le toit ?
Merci.

#94 - bert - 30.12.16

bonjour
mon constructeur a sorti les entrée et sortie d'air de mon ballon sur le mur pignon en limite de propriété donc chez le voisin . a t il le droit et ou puis je trouver la reglementation

#93 - Benjamin (Admin) - 23.12.16

Bonjour,
@vince72 : Il vaut mieux passer en tarif de base et laisser le ballon thermo fonctionner la journée, c'est-à-dire là où il consommera le moins.

@marine : Avez-vous pu identifier plus le symptôme? Fumée ou buée et lorsque cela se produit?

#92 - marine - 20.12.16

bonjour, jais un chauffe eau thermodynamique odyssée split
ce soir j'ai remarqué une fumée ou buée? qui se dégage de l’arrière de ma pompe a chaleur aussitôt son arrêt, est ce dû au contraste chaleur de la pompe et air très froid dehors? est ce normal? pas d'odeur de brûlé, la pompe s'est remise en route quelques minutes après. j'ai tout éteint par précaution. dois je nettoyer l'arrière de la pompe? merci de vos lumières!

#91 - vince72 - 17.12.16

bonjour
merci pour toutes c'est réponses
si je comprend bien il ne sert a rien de régler une plage horaire de fonctionnement la nuit par exemple mieux vaut laisser le chauffe eau en mode permanent qui va lui même gérer ses besoins ?
mon ballon date de décembre 2016 et je ne possède pas de circulateur d'eau.
vous me parlé de changer d'abonnement EDF , effectivement je chauffe au poêle a granulé vous pensé que ce changement est vraiment intéressant pour moi?

merci encore pour votre aide

#90 - Benjamin (Admin) - 13.12.16

Bonjour,
@vince72 : Il faut régler la température du chauffe-eau à environ 55°C.
Les ballons thermodynamiques ont généralement plusieurs modes de production, qui optimisent plus ou moins le temps de fonctionnement en journée (donc quand l'air est le plus chaud et les performances de la PAC sont les meilleurs).

D'un point de vue financier, si vous n'êtes pas en chauffage électrique, il vaut mieux passer en abonnement tarifaire base (et non plus heures pleines/heures creuses) et donc en faisant fonctionner le ballon soit en mode optimisé, soit en mode permanence (mais idéalement en consommation le matin pour que le ballon chauffe durant la journée...).

Concernant l'isolation, cela n'est pas forcément nécessaire car les ballons sont plutôt bien isolés. Par contre n'hésitez pas à calorifuger les conduits qui passent dans le sous-sol si ce n'est pas déjà fait.

@DMA : Y a-t-il un circulateur pour l'eau chaude? De quand date le ballon et êtes vous dans une région avec soucis de calcaire (car cela peut-être un bouchon de tartre).
Je vous conseille dans tous les cas de diminuer la température de votre chauffe-eau à 55°C, cela permet justement de diminuer l'apparition de tartre.

#89 - DMA - 13.12.16

Bonjour,

Nous avons une PAC thermodynamique avec ballon d’eau chaude. Nous avons eu une « panne » d’eau chaude durant 2 jours et l’eau s’est remise à chauffer pendant 4/5 jours puis à nouveau une panne ??
Le thermostat affiche une ECS a 64° … mais l’eau en sortie reste froide .

Nous avons essayé de mettre l’ECS en marche forcé mais rien n’y fait ?

Avez-vous une idée ?

#88 - vince72 - 08.12.16

bonsoir
je viens de faire installé un chauffe thermodynamique de marque chappée dans mon sous sol
j'aimerai savoir si je dois régler une plage horaire pour le fonctionnement ou si je peux le laisser fonctionner tout le temps ?
a quel température doit t'on régler la température du chauffe eau ?
mon sous sol a en se moment une température entre 12 et 15 degré pensez vous que je devrait l'envelopper d'un isolant pour limiter les perditions
merci pour votre aide

#87 - Benjamin (Admin) - 06.12.16

Bonjour j-p,
Il faut régler son chauffe-eau à une température d'environ 55°C.
En dessous il y a des risques de développement des bactéries responsable de la légionellose. Au-dessus de 60°C, on surconsomme, il y a des risques de brûlure et une formation accrue de tartre.

#86 - j-p - 06.12.16

bonjour
j'aimerais savoir a quelle température ont doit réglé le ballon
merci

#85 - Benjamin (Admin) - 05.12.16

Bonjour borealia,
Il faut voir si la ventilation ventilera suffisante pour avoir assez de calories à transmettre au chauffe-eau.
Car refroidir la maison (en surventilant) pour que le chauffe-eau fonctionne serait contre-productif.
A 130 m², c'est jouable mais à vérifier.

Ok pour le poele mais prévoir des attentes pour des appoints dans les pièces les plus éloignées (sauf si poele canalisable = l'idéal).

#84 - borealia - 28.11.16

Bonjour
J'envisage d'installer : un cet à air extrait dans un cellier de 8m2, et un chauffage par un poêle a granulés étanche, dans ma future maison rt2012 130m2 plain pied. Avez vous des remarques particulières quand à cette configuration?

#83 - Roni - 26.11.16

Merci pour vos réponses. Nous avons choisi de le faire réparer, la cuve était en bon état, heureusement. Par compte le défaut E2 est resté, a priori une carte a changer que Ariston n'avait pas dit a l'entreprise qui est intervenu, désespérant!! Pour le moment nous avons de l'eau chaude, déjà bien après une semaine sans. Affaire à suivre

#82 - Benjamin (Admin) - 26.11.16

Bonjour,
@Roni : Il suffit de remplacer l'anode. Cela peut être fait soi-même.
Vidage du ballon
Démontage de la platine (prendre une photo des branchements)
Changement de l'anode
Remontage platine
Remplissage ballon

Une anode neuve coûte une centaine d'euros.

@Itatane : il y aurait probablement un gain énergétique, mais il serait beaucoup moins sûr d'avoir un véritable gain financier.

En effet, le ballon thermo fonctionne à l'électricité qui est près de 2 fois plus cher que le gaz.

Si on prend des besoins (fictifs) de 1000 kWh en eau chaude :
- Avec une chaudière gaz : 1000 kWh x 8 ct€/kWh = 80€
- Avec un ballon thermo avec COP annuel de 2,5 (bon ballon) = 400 kWh x 15 ct€/kWh = 60€

Cela fait donc un gain de 20€ par 1000 kWh mais il faut compter de la maintenance supplémentaire + un investissement mini de 2000€...

#81 - ltatane - 18.11.16

bonjour

je possède une maison 1985. J'ai fais installer une chaudière condensation il y a 2 ans pour l'eau chaude sanitaire et le chauffage.

y a t il un Intérêt en terme de consommation à installer un ballon thermodynamique? quel serait le gain énergétique par rapport la production d'eau chaude de ma chaudière ?

Merci pour vos articles

#80 - Roni - 13.11.16

Nous avons un ballon thermo dynamique Ariston qui a 5 ans. Nous avons eu plusieurs soucis jusque là pris en garantie. Mais depuis cette semaine nous avions un defaut E1-E2, notre réparateur a arrivé a enlever le defaut E1 donc il fonctionne mais l'anode étant fissuré, il nous propose de le réparer pour 590€ ou mettre un ballon électrique pour 620€.
Pourriez vous me conseiller? Ai je un recours pour un ballon récent comme le notre? Faut-il réparer ou changer par un électrique?
Merci

#79 - Benjamin (Admin) - 04.11.16

Bonjour dom,
Hel. strateg. ne fabrique pas de ballon thermodynamique (société plus spécialisée dans les panneaux solaires). A priori, cette société commercialise un ballon thermodynamique de la marque Apsilone (TAMPA-HPWH), qui, mauvaise nouvelle, est en liquidation judiciaire... En notant au passage que si Hel. strateg. est a priori une entreprise française, son site internet est en grande partie en russe (y compris pour la partie française).

Généralement le signe Htr sur une pompe à chaleur ou un ballon thermodynamique indique une inversion du cycle pour le dégivrage. Est-ce que l'alarme est permanente ou juste la nuit et revient ensuite en fonctionnement normal?
Avez-vous essayer de changer de mode de fonctionnement? Pour cela, il suffit d'appuyer longuement sur "Cancel" pour déverrouiller l'écran. Puis d'appuyer sur mode pour sélectionner "Hybrid Mode". Cela devrait permettre d'éviter les cycles d'inversion. Vous pouvez également essayer avec le mode "E-Heater Mode" = 100% résistance électrique. Avec ce mode il n'y a plus aucune inversion de cycle possible. (Mais vous ne ferez pas d'économie, donc à utiliser uniquement pour un test).

#78 - dom - 03.11.16

on nous a installé un ballon termodynamique de marque helios strategia en mars 2013 .celui se mets en alarme la nuit pendant qu'il est en fonctionnement: la cloche alarme clignote et a cote est dessiné un thermostat ecrit htr. quelle est la raison de cette alarme et la cause svp.
dans l'attente de vous lire veuillez agréer l'expression de mes sentiments les meilleurs.

#77 - Benjamin (Admin) - 16.10.16

Bonjour,
@Yann :
Ce n'est pas le bureau d'études qui choisit le modèle (et heureusement). Toutefois, pour être conforme, il vous faudra choisir des modèles avec des performances équivalentes ou supérieures.

@marron : Non, il n'est pas vraiment envisageable de faire cela. Que ce soit l'une ou l'autre des modes de fonctionnement que vous envisagez.
Le CET n'a aucune vocation à assurer la ventilation, qui doit être permanente et idéalement fonction de l'humidité. Ici, le débit d'air ne sera absolument pas maîtrisé, ni en volume, ni niveau humidité ou occupation. Le bruit est également un facteur à prendre en compte (bruit d'aspiration au niveau du CET).
En été, globalement même problème... Car avoir de la ventilation en pleine journée en été (même si on en prend des calories) peut être complètement contre-productif.

Mieux vaut donc avoir un système de ventilation (VMP = extracteur ponctuel) programmable de manière hebdomadaire ou manuelle.

#76 - marron - 06.10.16

Bonjour,
Je rénove un deux pieces. J'envisage un CET pour l'eau chaude sanitaire. Mes questions : 1) il n'y a actuellement pas de vmc, est-ce qu'il est d'intéret que le CET prenne l'air à l'intérieur et la rejette à l'extérieur ? 2) en cas de canicule l'été, puis-je espérer rafraichir quelque peu mon appartement en faisant fonctionner le CET exclusivement sur air intérieur ?

#75 - Yann - 04.10.16

Bonjour,
l'étude thermique réalisée pour notre future maison, précise la marque des deux CET qui doivent être installés, (en l'occurence, Yutampo Hitachi),
Suis je tenu a utiliser cette marque? ou ai je la possibilité de choisir un autre modèle?
Merci
Cordialement

#74 - Benjamin (Admin) - 25.09.16

Bonjour,
@Bico : Non, pas de marque en particulier à recommander ou proscrire. Il faut bien comparer les COP (à température identique), ainsi que les niveaux sonores (sans perdre de vue que 3dB revient à doubler le bruit).

@Totoff : Vous allez refroidir un peu le garage (en faisant rentrer plus d'air froid). Mais il n'y a aucun contre-indication technique à le faire lorsque le volume est supérieur à 20 m3.

#73 - Totoff - 20.09.16

Bonjour,
J'envisage de changer mon chauffe eau électrique par un CET
mon chauffe eau est actuellement dans mon sous sol qui fait 150m3.
Est il possible d'aspirer l'air dans le sous sol et de le rejeter à l'extérieur pour éviter le refroidissement du sous sol car j'ai une sortie existante pour le sèche linge et je pensais mettre un T de raccordement?
Merci pour vos réponses
Cordialement

#72 - Bico - 11.09.16

Et auriez vous des références en matières de Cet...? Du genre meilleur qualité /prix...
Cordialement

#71 - Benjamin (Admin) - 09.09.16

Bonjour bico,
Globalement les mêmes réponses qu'auparavant (ex : #69).
Il faut tabler sur un abaissement minimum de 5°C et jusqu'à 10°C selon les besoins et les performances du CET.
Certes le ballon fonctionnera (légèrement) mieux, mais comme il augmentera les besoins en chauffage, le gain du CET devient très faible, en plus de pouvoir provoquer de l'inconfort (courant d'air froid), qui plus est si la porte de la pièce en question n'est pas toujours fermée...(dans ce cas, on peut également avoir un dérèglement de la ventilation).

#70 - bico - 06.09.16

Bonjour,
je dois installer un CET pour respect de la RT2012, j'ai une pièce cellier/ buanderie qui mesure 25m3. Mon choix se porte vers un air ambiant ( moins onéreux et plus simple d'installation ). La pièce est-elle si refroidit que ça?? elle est isolé mais attenante à un mur de la cuisine et parfois la porte reste ouverte.

#69 - Benjamin (Admin) - 06.09.16

Bonjour Fab64,
Généralement, les besoins en eau chaude sont supérieurs en été.
Effectivement les performances seront légèrement plus faibles avec une prise d'air extérieur. Mais cela refroidira la pièce, qui si elle n'est pas suffisamment ventilée, verra sa température chuter irrémédiablement.
Cela dégradera aussi les performances de la PAC, mais risque aussi d'augmenter les besoins en chauffage de la maison, qui au lieu d'avoir des pertes sur un local (isolé) à 13°C, aura des pertes avec un local à 8°C.
Attention justement de bien lire les COP. Ainsi, la dégradation pour un passage d'un air de 15°C à 7°C peut aller de 10 à 25% selon les modèles! 2 modèles avec un COP à 15°C de 3,5 peuvent donc avoir un COP de 3,15 pour l'un et de 2,6 pour l'autre.

#68 - Fab64 - 05.09.16

Merci pour votre réponse rapide.
Du coup si je pars vers une solution sur air extrait extérieur, les performances en hiver risquent de ne pas être formidables alors que c'est à ce moment-là qu'on a le plus besoin d'ECS. Et puis faire des trous dans le mur pour les prises d'air, ça ne m'emballe pas trop.
L'idéal serait de faire d'extraire l'air d'un garage par exemple qui aurait une température plus "constante" mais dans mon cas je n'ai pas cette solution.
Pas simple tout ça.
Cordialement.

#67 - Benjamin (Admin) - 05.09.16

Bonjour Fab64,
Effectivement, c'est tout à fait le risque. La perte peut être facilement de 10°C surtout si les besoins sont relativement élevés.
Il n'y a donc quasiment aucun intérêt, qui plus est dans une région où le climat n'est pas très rigoureux , à mettre une solution sur air ambiant.

#66 - Fab64 - 04.09.16

Bonjour,

Dans le cadre d'une rénovation, je pense remplacer un vieux ballon électrique par un BET. Je pense mettre l'appareil dans une buanderie isolée mais non chauffée qui fait 27m3 et choisir un BET avec extraction sur air ambiant. Du coup en lisant plusieurs articles, on a l'impression que cette solution risque de transformer la pièce en frigo, induisant ainsi des pertes au niveau du ballon et un mauvais fonctionnement de la PAC... Sachant que nous sommes une famille de 5, que je pense partir sur un volume autour des 250 litres, qu'habitant dans le sud, en hiver ma pièce devrait être autour de 13-15 degrés, est-ce que vraiment, la solution sur air ambiant est à proscrire ?
Merci d'avance pour votre réponse.
Cordialement.

#65 - Pierre - 09.08.16

@Benjamin: Merci beaucoup.

#64 - Benjamin (Admin) - 09.08.16

Bonjour,
@Pierre : La norme impose d'avoir un volume d'au moins 20 m3. Avec 18 m3 vous êtes donc un peu juste. De plus, il faut que le volume d'air soit renouvelé. Sans cela, même avec les déperditions, la cave risque de geler rapidement.
Il faut également oublier le fait de ne pas isoler les tuyauteries pour "chauffer" l'air pour le ballon car ce n'est pas rentable énergétiquement (et donc financièrement).
Lorsque cela est possible, mieux vaut prendre l'air extérieur pour un ballon ECS thermo.

@gipsy : Globalement, un ballon ECS Thermo fait un peu moins de bruit qu'un frigo. (33 dBA à 2m en champ libre)
Lorsqu'il est situé dans un cellier, il n'y a pas vraiment de problème de bruit, même s'il y a une chambre attenante (mieux vaut éviter toutefois de mettre le lit côté cloison du ballon pour les vibrations, et encore).
Une surface de 6 m² est suffisante pour y mettre un ballon ECS Thermo.
Je ne vois donc pas trop en quoi mettre un slit apportera quelques choses, si ce n'est comme vous le dites un surcoût à l'achat, un risque de dégradation plus rapide et une légère baisse des performances...

#63 - gipsy - 09.08.16

Bonjour,
J’ai lu votre article sur le chauffe-eau thermodynamique. Je trouve cela enrichissant.
Mais, je ne trouve pas la réponse à la question que je me pose.
Nous faisons construire dans le Vaucluse, maison RT 2012, le devis du plombier est prêt. Il s’agit d’un chauffe-eau de marque ATLANTIC série CALYPSO pour 250 L. il était question de mettre un appareil avec pompe intégrée, mais, le maitre d’œuvre nous dit que son plombier préconise un split extérieur. Au départ c’était peut-être un souci avec la RT 2012 (nous l’installons dans le cellier d’environ 6 m2, attenant à la cuisine mais aussi au Hall d’entrée et une chambre). Maintenant j’apprends que c’est à cause du bruit.
Donc, je m’interroge et me demande qui a raison.
Le cellier fait environ 6 m2 avec hauteur sous plafond de 2.50m. la maison est chauffée par pompe à chaleur gainable, est-ce que la hauteur ou dimension de la pièce posent vraiment problème pour installer un chauffe-eau.
Quant au bruit, j’ai un voisin qui possède le même appareil (pompe intégrée) et qui m’a dit qu’il ne faisait pas beaucoup de bruit.
Alors, sachant que cela peut nous coûter plus cher de 400 € (mise en service du split) et que le split peut être endommagé dans le temps par les intempéries, je suis dubitatif.
Merci pour votre compréhension.
Cordialement

#62 - Pierre - 05.07.16

Bonjour,

Merci pour votre article très intéressant mais aussi pour vos nombreuses réponses aux questions de vos lecteurs.

Nous chauffons notre habitation avec un poêle "bouilleur" DDG couplé à un ballon tampon.

Ce ballon tampon (et le reste de la "quincaillerie" (circulateurs, vannes 3 voies, ...) se trouve dans une cave de 18m3.

Je n'ai pas encore isolé les tuyaux et pour le moment, il y fait au moins 25°C l'hiver et un petit 20°C l'été.
Je compte isoler les tuyaux reliant le poêle et le ballon et risque de voir la température de la cave baisser significativement mais je pense que les déperditions feront de cette cave une cave toujours plus chaude qu'une cave normale.

J'ai projeté d'installer, à côté du ballon tampon, un chauffe-eau thermodynamique.
Je pensais profiter de cette "PAC" pour récupérer ces calories perdues.

Il ne peut pas geler dans cette cave et je me demande du coup si ce placement est judicieux.

Bien à vous,

Pierre

#61 - Benjamin (Admin) - 01.07.16

Bonjour,
Oui il est possible de baisser la température de l'eau avec un minimum à 50°C. S'il n'y a pas de graduation, alors il vaut mieux éviter de descendre en dessous de la moitié.

#60 - mariec - 01.07.16

bonjour, suite à une inondation dans la cave ou a été installé un ballon thermodynamique, des problèmes électriques m'ont obligé à faire passer un électricien qui me dit ne pas pouvoir faire les travaux parce que le branchement de ce ballon n'a pas été fait aux normes c'est à dire direct au compteur électrique - ce branchement direct est il obligatoire pour ce type de ballon

#59 - fan - 30.06.16

peut on baisser la température de l'eau

#58 - Benjamin (Admin) - 13.06.16

Bonjour,
Depuis le 1er janvier 2015 :
Sous conditions, certains critères de la RT 2012 sont adaptés voire supprimés. Cela est notamment le cas des extensions comprises entre 50 et 100 m². Seule la prise en compte du Bbio est imposée et le recours aux énergies renouvelables devient facultatif.

#57 - guillaume - 10.06.16

Bonjour,

je rénove un bâtiment existant (hangar) et crée aussi une extension de 75m², j'ai vu sur ce site https://www.ecom-rt2012.com/faire-le-bon-choix/ que dans mon cas l'énergie renouvelable n'est pas obligatoire. Hors j'ai vu que dans la discussion #44, vous dites qu'une énergie renouvelable est obligatoire. Que dois-je faire ?
Merci

#56 - Benjamin (Admin) - 07.06.16

Bonjour jerome,
Aucune contre-indication à mettre ces 2 systèmes à proximité et dans un petit local (sous réserve évidemment que la prise et le rejet de ballon thermo soit à l'extérieur).

#55 - jerome - 06.06.16

bonjour
après mure réflexion avec notre constructeur et aussi par le fait que nous n'avons plus grand choix en rt202nous avons opter pour un ballon thermodynamique plus une pompe a chaleur pour le chauffage, mais peut on mettre les deux dans un cellier de 5'30 m2 ou cela vous parait il trop petit?

cordialement

#54 - Benjamin (Admin) - 03.06.16

Bonjour,
@fred-70 : L'installation me semble relativement compliquée en terme de régulation.
Cela dépend également de la température du ballon tampon de 1000 litres. Si celui-ci descend en dessous de 50°c, les risques de légionelloses sont importants. Cela peut notamment être le cas en demi-saison.
Pour cette raison, cela ne me paraît pas opportun de coupler les 2 systèmes.

Concernant la prise d'air, si vous faites l'installation vous-mêmes, rien empêche de tester et de voir si la température ne descend pas trop dans le garage. En été, il sera probablement préférable de prendre directement les calories à l'extérieur.

@jerome : En RT 2012, il faut que le ballon d'eau chaude (peu importe sa technologie) soit en volume chauffé sous peine des très pénalisée. Cela peut passer si le cellier est isolé mais non chauffé (pénalité moindre).
A choisir, mieux vaut donc mettre le ballon ecs dans le cellier et la PAC dans le garage.

#53 - jerome - 28.05.16

bonjour
nous voulons faire construire. On aura un ballon thermodynamique plus une pompe a chaleur.
sachant que le sellier sera petit
est il possible d installer le chauffe eau thermo dans un garage ou doit on impérativement le mettre ds le sellier ?ou vaut il mieux y installer la pompe a chaleur?
merci de votre aide
cordialement

#52 - fred-70 - 13.05.16

Bonjour,
J'ai une maison rénovée de 150 m² avec garage de 50m² et une pièces à bois de 50m², actuellement je chauffe ma maison avec un chauffage central au bois+radiateur, chaudière équipée d'un ballon tampon de 1000 litres, ma production d'eau chaude se fait avec un ballon électrique stéatite (HP-HC). Mon ballon ECS commence à donner des signes de faiblesse et le coût de mon électricité annuelle est de 750 € (350-400€ que pour l'ECS), donc je commence à étudier la possibilité d'installer un chauffe eau thermodynamique, mais en voyant la multitude de marque et modèles et aussi les avis sur internet je ne sais pas trop quoi faire. Mon idée était d'installer un ballon dans mon garage juste derrière mon ballon tampon de chaudière, le garage faisant 50m² je pourrais prendre l'air du garage qui est chauffé par la chaudière (l'hiver la température mini du garage est de 14°) et extraire l'air a l'extérieur pour limiter la baisse de température du garage, je voulais prendre un ballon avec serpentin pour le raccorder à mon ballon de chaudière avec un circulateur pour le chauffer via ma chaudière bois ce qui devrait limiter la consommation l'hiver. J'ai vu le ballon de chez Chappée ou Bosch qui sont équipés du serpentin, mais esc ce vraiment rentable, le prix avoisine les 2000 € (je l'installerais moi-même) et surtout est possible de l'installer sois meme avec les différents réglages ou autre?
Merci de votre réponse.

#51 - Benjamin (Admin) - 19.04.16

Bonjour Guyzmo,
Oui il y a une contre-indication, car le ballon doit être en volume chauffé, sinon cela sera très pénalisé dans le calcul de la RT 2012. Donc en volume isolé au minimum, sinon les pertes de chaleur seront très importantes = conso d'énergie en plus. Il y a également un risque important de gel. Si cela arrive, tout le système peut être à changer.

En dessous de -7°C, le BET va commencer à tourner en appoint avec une résistance électrique.
En dessous de -15°C ou moins (ici -25°C (donnée constructeur...)), seule la résistance électrique fonctionne, il n'y a plus aucun cycle de la PAC.

#50 - Guyzmo - 17.04.16

Bonjour,
Dans mon projet de construction d'une maison, jai prévu de m'équiper d'une PAC air/eau avec production ECS intégrée.(Daikin Altherma pour ne pas la citer). Donc avec une unité extérieure. Concernant l'emplacement de l'unité intérieure,, y'a t'il une contre-indication à l'installer dans le futur garage qui ne sera ni chauffé ni isolé ? Ya til un risque de dégrader les performances ou encore de réduire la T° en sortie de BET? jai aussi lu que la plage de fonctionnement du BET dépend de la T° extérieure (-25 à 35 ° pour mon modèle) que se passe t'il en dehors de ces plages , plus de production d'eau chaude ou fonctionnement en mode electrique ?
Sinon bravo pour votre site, il est de loin une référence dans son domaine. merci !

#49 - Benjamin (Admin) - 10.04.16

Non il n'y a pas de problème particulier à mettre le CET près d'une porte-fenêtre.
Il est tout à fait possible de faire un coffrage pour diminuer le bruit et améliorer (légèrement) les performances thermiques du ballon d'eau chaude thermodynamique.
Pas de contre-indication non plus à mettre le CET dans une salle de bain, si ce n'est, souvent, une proximité avec les chambres pouvant déranger à cause du bruit, mais un coffrage diminue cette gêne.

#48 - Mat - 10.04.16

Merci de votre réponse

Est-ce gênant si le CET est placé à coté d'une porte fenêtre (risque de diminution des performances ? )
Est-il possible de coffrer (camoufler) le CET sachant que les prises d'air sont extérieures ?
Si le CET est placé dans une salle de bain, l'humidité ne sera-t-elle pas gênante pour son bon fonctionnement ?

#47 - Benjamin (Admin) - 10.04.16

Bonjour Mat,
Le CET provoque une gêne sonore lorsqu'il est placé près d'une chambre.
Le bruit d'un CET est comparable à celui d'un frigo et le placer dans la cuisine peut être une bonne alternative, si la pose dans une autre pièce (type cellier) n'est pas possible).

#46 - Mat - 09.04.16

Merci pour votre réactivité.
En parcourant votre site, je pense opter pour un CET avec prise d'air extérieur monobloc. Cependant je ne sais où le placer. Nous disposons d'un grand espace de 40m² (cuisine ouverte/séjour). Le mieux est de le placer dans la cuisine mais nous craignons une trop grande gène sonore.
Que me conseillez-vous ?

#45 - Benjamin (Admin) - 09.04.16

Bonjour Mat,
Effectivement, il faut impérativement une solution d'énergie renouvelable.
Cela peut être un CET, un poele à pellet ou encore une PAC.

#44 - Mat - 09.04.16

Bonjour,

Je rénove et transforme un local commercial de 100m² en habitation. A cela je rajoute une extension de 60m².
Est-il obligatoire d'avoir un CET afin de respecter la RT 2012 (sachant qu'il n'y aura pas de solutions photovoltaïques ni éoliennes).
Merci d'avance.

#43 - Leroux Dominique - 27.03.16

Bonsoir,
Merci beaucoup pour vos conseils.

#42 - Bonjour Dominique L. - 27.03.16

Bonjour,
Le prix est beaucoup trop élevé. Les devis sur l'article font plutôt état de 2500€, soit la moitié de la proposition du démarcheur.
Mettre une CAT dans une chambre est une hérésie, sauf si vous ne voulez plus y dormir! En effet, le bruit est équivalent à celui d'un frigo.
Concernant les économies, Madame Irma est sans doute la source de ce démarcheur car il n'est pas possible d'estimer si facilement les économies possibles.
Mais le coût de production d'eau chaude sanitaire est généralement bien inférieur à 450€/an, alors même en divisant par 2... cela ne fait qu'un peu plus de 200€ d'économies...

Tout cela pour dire qu'il faut passer son chemin face à ce démarcheur!
Décliner sans regret cette proposition pas du tout intéressante.

#41 - Leroux Dominique - 27.03.16

un démarcheur Diagform ENERGIES nous propose la pose d'un CAT pour5433€; Le prix est-il résonnable. De plus il doit être installé dans un placard mural qui se trouve dans une chambre. Est-ce un bon endroit?les nuisances sonores ne seront-elles pas trop importantes?Il me parle de 450€ d'économie par an? Est ce possible de savoir sans avoir fait d'étude préalable?

#40 - Benjamin (Admin) - 08.03.16

Bonjour manon,
Un ballon thermodynamique ne doit pas prendre la chaleur d'une pièce chauffée.
Si le ballon est dans une pièce chauffée, alors la prise d'air et l'extraction doivent se faire à l'extérieur (ou dans un hangar comme vous).
Ce n'est donc absolument pas une pose dans les règles de l'art, vous pourriez poursuivre l'artisan pour cela.
De plus, ce n'est pas du tout une solution économique. Vous consommez en chauffage quasiment tout ce que le ballon devrait vous faire gagner...

Pourquoi n'a-t-il pas fait une 2ème percement pour faire l'extraction?! (Peut-être parce que ça prend du temps?).

L'odeur peut venir du poele à bois. En effet, le ballon thermo aspire de l'air et peut accumuler les odeurs à l'intérieur...

#39 - manon - 07.03.16

l'installateur devait mettre le CAT dans ma cave mais , prétextant difficultés, il l'a mis dans la salle de bain qui est heureusement grande, elle est chauffée uniquement par un poêle à bois situé dans une pièce un peu plus loin.La prise d'air et dans la pièce et le rejet dans un hangar attenant.Je n'ai pas noté de problèmes, à part un peu plus frais pour la douche mais il y a toujours une odeur ''bizarre'' qui m’inquiète.Est-ce dangereu?

#38 - Benjamin (Admin) - 18.02.16

Bonjour bat5779,
Prendre l'air dans le sous-sol reste dangereux car il y a un risque de le refroidir de manière importante (en faisant rentrer beaucoup d'air froid).
L'utilisation du ballon sur les HC a un impact financier limité. En effet, si le ballon chauffe la nuit, il consommera également plus qu'en journée. Cela étant dit, en prenant l'air du sous-sol, cela est un peu moins vrai.
Selon le climat et l'utilisation les ballons thermo mettent plutôt une dizaine d'heures à chauffer complètement.

#37 - bat5779 - 10.02.16

bonjour

j'ai une maison sur sous sol de 90m2 , température de 10°C mini l hiver et 30°C l'été max ( j'ai une pompe piscine dans le sous sol ce qui chauffe celui ci l'été ) , j ai envie de remplacer mon cumulus électrique de 200l par un thermodynamique , je prendrais l'air dans mon sous sol avec une évacuation à l'extérieur , l'hiver ce serait moyennement efficace mais l'été avec la pompe piscine qui fonctionne principalement la nuit et qui réchauffe le sous sol cela pourrait être intéressant.
je suis sur un contrat edf tempo et la consommation électrique de mon cumulus actuel est assez importante sur ma facture annuelle.
mon contrat HC est de 22h à 06h , serait il avantageux de mettre un thermodynamique avec une mise en route de 22h à 06h pour rester dans le fonctionnement HC ? car si je le mets en journée il sera en HP et avec le tempo je doute que l'économie sur la facture soit si avantageuse.
en fonctionnement pompe à chaleur uniquement , les 8 h de HC sont elles suffisantes pour chauffer le ballon de 270l ?
merci d'avance

#36 - Benjamin (Admin) - 09.02.16

Bonjour Christophe44,
Oui, la mise en place d'un CET Monobloc peut tout à fait se faire dans une pièce chauffée, comme une SdB. Dans ce cas, l'entrée et la sortie seront effectivement sur l'extérieur.
Cette solution est parfaitement compatible avec la RT 2012. C'est d'ailleurs ce choix (même si l'implantation est dans le cellier, cela ne change rien) qui a été retenu dans la construction d'une maison RT 2012 présentée dans l'un de nos articles : http://conseils-thermiques.org/contenu/construire_maison_architecte.php

#35 - Christophe 44 - 08.02.16

Je précise qu'il s'agit d'un projet de construction en bord de mer.

#34 - Christophe 44 - 08.02.16

Bonjour.Sans prendre en considération le problème de bruit d'un CET, et en tenant compte des exigences de la RT2012, est il autorisé d'installer un CET Monobloc dans une pièce d'eau (salle de bains ou WC)avec entrée et sortie d'air extérieur ? Merci de votre réponse et félicitations pour votre site.

#33 - FRED - 25.01.16

Merci beaucoup de vos conseils. Je viens d'annuler le RDV prévu demain soir pour remplir le dossier. Ils ont uniquement chercher à connaître les raisons de notre décision. J'ai décliné en disant que ça ne m'intéressait plus suite à réflexion du week-end. Je pense qu'ils vont essayer de me recontacter car ils étaient 2 au RDV. L'autre personne était plus insistante. Merci encore. En revanche, ça m'a permis de réfléchir à ce sujet.

#32 - Benjamin (Admin) - 24.01.16

Bonjour FRED,
Comme le dit Nicolas, il ne faut jamais donner suite à un démarchage.
Les prix que vous annoncer sont au-dessus des prix du marché et ce type d'investissement doit être une démarche volontaire. Il s'agit de plusieurs milliers d'euros!
Et ce peu importe la manière comme cela est présenté : la commission pour annuler un apport, un crédit supposé compensé par les économies d'énergie, etc...
Ne signer surtout rien et résister à la pression qu'ils peuvent parfois exercer lors d'un refus.
Si vous êtes en difficulté, n'hésitez pas à dire que vous avez contacter les associations de consommateur et l'Adil pour dénoncer leurs démarchages (vous pouvez d'ailleurs le faire pour aider d'autres particuliers à éviter les arnaques).
Concernant le système en lui-même, si cela vous intéresse, renseignez-vous sur les avantages/inconvénients (expliquer notamment sur cette page), allez voir une installation réalisée...
Dernière info : le bruit n'est présent que lors du fonctionnement du système.

#31 - Nicolas - 24.01.16

Bonjour FRED.
Personnellement je ne donne jamais suite à du démarchage. D'une part car ces entreprises sont toujours plus chères que celles qui ne démarchent pas (il faut bien payer les démarcheurs), d'autre part pour ne pas encourager ces pratiques souvent illicites (non respect des listes d'opposition, tromperies, etc.). Je reçois énormément d'appel pour les économies d'énergie. Ce ne sont que des arnaques dont on trouve de nombreux témoignages sur internet. Je chercherais plutôt un professionnel sérieux proche de chez moi. On trouve des ballons thermodynamiques à moins de 2000 €. Bonne recherche.
http://www.ufc-quechoisir-var-est.org/demarchage-telephonique-2

#30 - FRED - 24.01.16

Merci pour cette réponse. L'entreprise qui est venue à la maison est SYNERCIEL. Il me propose 1 apport de 1000€ puis 55.56€/mois pendant 5 ans. Cette personne doit revenir mardi soir pour compléter le dossier et le présenter devant 1 commission pour ne pas donner les 1000€ en apport. Apparemment il n'y a pas d'engagement si la commission refuse notre dossier. Le ballon + installation et mise en route revient à 4333€ ou 3333€ si la commission prend en charge cet apport. Le bruit que l'on entend se produit uniquement lorsque le chauffe-eau est en marche ? J'ai peur que ce bruit soit dérangeant non ? Merci par avance de votre réponse.

#29 - Benjamin (Admin) - 23.01.16

Bonjour,
@gmconsul : e volume minimum est à prévoir lorsque l'on prend l'air dans la pièce, mais comme expliqué précédemment, cela ne peut pas être le cas ici. (réservé aux locaux non chauffés).
L'encombrement est relativement similaire à 1 ballon classique de 300L.
Oui, il est possible de brancher sur la VMC, mais pour que cela soit intéressant, il faut un débit de ventilation importante, ce qui ne sera pas le cas dans un petit appartement.

@FRED : EDF ne propose pas l'installation de ballon thermodynamique. La société que vous avez eu est sans aucun doute un "partenaire bleu ciel EDF", ce qui signifie simplement qu'ils paient EDF pour pouvoir utiliser la dénomination lors de leur démarchage.
Le bruit d'un chauffe-eau thermodynamique est relativement discret, type lave-vaisselle. L'emplacement dans un cellier est effectivement très bonne, avec une prise d'air extérieur.
Attention toutefois... au prix! Il faut impérativement que vous fassiez plusieurs devis. Généralement, les démarchages NE sont PAS une bonne affaire.
Sachez par ailleurs que les ballons thermodynamiques sont éligibles au crédit d’impôt développement durable (30%) mais uniquement si la pose est réalisée par un artisan RGE (gage de qualité, la liste est disponible ici : http://renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel.

#28 - FRED - 23.01.16

Bjr, j'ai reçu un conseiller EDF qui me propose d installer un ballon thermodynamique MB 316 L afin de faire baisser ma facture électricité. Sur la brochure, ce produit a une performance COP 4.63 selon la norme EN 16147 cuve inox garantie 5 ans et 75% d'économie sur la facture. Il serait installé dans mon cellier à la place de l'ancien ( superficie 6-8 M² environ ), est-ce un bon emplacement ? Fait-il du bruit et quel type de bruit ( soufflement ? ) Il ne m'a pas du tout parlé de cet aspect. Qu'en pensez-vous ?
Merci par avance de votre réponse. Cdlt

#27 - gmconsul - 21.01.16

Merci de votre prompte réponse. J'avais cru comprendre en regardant divers conseil d'installation de professionnel qu'il fallait un local de minimum 20m3. Si cela n'est pas le cas tant mieux. Quel est alors à peu près le volume d'encombrement ( ballon + pompe à chaleur interne)
Question de précision : est -il possible de brancher le ballon sur une VMC ?

#26 - Benjamin (Admin) - 21.01.16

Bonjour gmconsul,
Si le ballon est monobloc et qu'il est installé en volume chauffé, alors il doit y avoir des entrées et sorties d'air sur l'extérieur. Le ballon ne peut en effet pas prendre l'air du volume chauffée (risque de refroidissement excessif pouvant aller jusqu'au gel + augmentation mécanique des consommations en chauffage = pas possible).
Donc le volume n'a pas d'importance.
Concernant le bruit, cela dépend des modèles, mais il faudra privilégier des gaines "acoustiques".

Cordialement,

#25 - gmconsul - 21.01.16

Je souhaite installer pour obtenir l'étiquette C un ballon thermodynamique dans un appartement de 60 m2. (impossibilité d'installer de ballon solaire)
Mes contraintes sont :
- installation dans une pièce chauffée faisant partie des 60 m2
- impossibilité que la pompe à chaleur soit à l'extérieur

A-t-on fait des progrès de sorte que je puisse trouver sur le marché un matériel qui satisfasse à mes contraintes suivantes
- installation ne demandant pas plus de 20m3 de volume, voire moins
- un niveau sonore satisfaisant ( décibel ?)

Merci de me répondre,

#24 - bira - 15.01.16

Merci pour votre aide

#23 - bira - 15.01.16

Bonjour,
Est ce que c'est possible de mettre un ballon d'eau chaude thermodynamique raccordé à une VMC simple flux dans un placard à coté de la cuisine, cette dernière est ouverte sur le salon?
Qu'ils sont les ballons thermodynamique certifiés?
est ce que j'aurai le crédit d'impôt pour 3 appartements (PAC AIR/AIR et BEC thermo),

#22 - Benjamin (Admin) - 30.12.15

Bonjour sylvain,
Cela dépend déjà de la région ou vous êtes et de la surface de la maison.
Les performances des modèles sur air extrait (vmc) sont supérieures, mais le prix est également plus conséquent et il faut pouvoir lui trouver un emplacement qui convient(donc arrivée possible de la VMC et pas trop près des pièces de vie pour éviter les bruits).
Sur l'air extérieur les contraintes sont moindres et les possibilités logiquement plus nombreuses, notamment avec la possibilité de mettre un split système (2 unités, 1 à l'intérieur et l'autre dehors). Ce dernier est plus facile à mettre en place mais les performances sont dégradées.
A noter que pour prétendre au crédit d'impot (CIDD), le COP du système doit être supérieur à 2,4.

#21 - sylvain - 30.12.15

bonjour à tous,
j'envisage de changer mon cumulus standard par un
chauffe eau thermodynamique sur air extérieur ou vmc.
quels sont les avantages et les inconvéniants des deux

#20 - Benjamin (Admin) - 01.12.15

Bonjour Christophe,
Généralement, on ne met pas le chauffe eau thermo avec les HC/HP. En effet, quand on prend l'air extérieur, il vaut mieux le prendre le jour, là où il est le plus chaud, même si c'est pendant la période des HP.
Cependant, compte-tenu du fait que vous prenez l'air de la cave, et qu'en plus vous avez un contrat entre 14h/17h, il pourrait être intéressant de le mettre sur les heures creuses.
Toutefois, plutôt que de le mettre sur un contacteur HC/HP, je recommanderaiS un horloge. En effet, si la température de la cave devient un peu plus basse, la pac risque de mettre plus de temps à chauffer l'eau et il faudra alors déborder des heures creuses. Cela sera facile à modifier avec une horloge.

#19 - Christophe - 30.11.15

Bonjour
Mon plombier a installé le chauffe eau thermodynamique (270l pour 3 personnes) dans ma cave, dont la température reste à 16° été comme hiver jour comme nuit, sans le connecter au HP/HC
j'ai un contrat HP/HC de 14h à 17h et de 2h à 7h
Est-ce que ce serait une bonne idée de ne faire fonctionner le chauffe eau sur les HC seulement ?
Sachant que je consomme effectivement moins en HC mais plus qu'avant en HP
Je pense que cette augmentation vient de la PAC puisqu'elle correspond à la date d'installation
Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance de votre réponse

#18 - Benjamin (Admin) - 18.11.15

Bonjour Francis,
Le chauffe-eau Odysée Split ne permet que de chauffer de l'eau chaude sanitaire et non un chauffage au sol...
Par ailleurs, les prix des constructeurs ne sont jamais transparents, il faut donc se méfier des "prix équivalents" et s'il vous oriente dans ce sens, c'est probablement que c'est ce qu'il y a le plus rentable pour lui.
Pour faire eau chaude sanitaire + chauffage, il faut s'orienter vers un pompe à chaleur (même principe que le ballon thermo).

Votre solution ballon thermo + poele à granulé est plutôt cohérente, si cela est couplée avec un construction bioclimatique (bonne orientation avec ouverture au sud, etc...).

Attention également, plus la surface du projet est petite, plus il sera difficile d'atteindre la RT 2012. En effet, mécaniquement, la surface des murs et donc les déperditions ainsi que les consommations d'eau chaude sont plus élevées rapportées au m², comparées à une maison plus grande.
Ex :
- 1000 kWh/an pour 70m² donnent 14 kWh/an/m²
- 1000 kWh/an pour 90m² donnent 11 kWh/an/m²
Il faut donc trouver le bon équilibre surface/coût au m².

#17 - Francis - 18.11.15

Bonjour,
Dans le cadre d'un projet de construction d'une maison individuelle de plain-pied (70 m²) dans le Morbihan on me propose un chauffe-eau thermodynamique Odyssée Split de la marque Atlantic pour la production d'eau chaude sanitaire et le chauffage au sol. Le constructeur privilégie cette solution par rapport à un poêle à granule (chauffage) et un BET pour l'eau chaude sanitaire et, me dit-il, à coût équivalent.
Qu'en pensez-vous ?

#16 - Benjamin (Admin) - 06.11.15

Bonjour Nicolas,
Pour moi la solution sur la VMC n'est pas envisageable, car cela modifie de manière conséquente le débit d'air avec lequel pourra travailler le ballon et cela risque de le mettre en sécurité si le débit n'est pas suffisant. De plus, à l'inverse de la VMC qui doit fonctionner en permanence, ce n'est pas le cas du ballon. Hors, il faut bien que l'air de la VMC soit rejeter...
C'est pourquoi les ballons thermo sur VMC sont spécifiques, tant en débit qu'en fonctionnement. (la fonction VMC, qui est d'ailleurs une VMC Double Flux, est permanente).

Concernant les compresseurs, les technologies à piston ou rotatif se valent globalement. La technologie "scroll" étant plutôt réservée à des puissances un peu plus élevées. Il est en effet plus performant mais surtout plus cher. Pour le compresseur à piston, il est relativement peu utilisé dans les pompes à chaleur (et donc les ballons thermo).

#15 - Nicolas - 29.10.15

Bonjour.
J'envisage l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique en remplacement d'un électrique de 300 litres, dans un sous-sol de 70 m2 avec 2m70 de hauteur sous plafond, où la température varie de 5°C l’hiver à 25°C l’été, sans ventilation.
Ce sous-sol est équipé de 3 évacuations d'eau de 100 mm qui traversent 20 m de terrain en pente, par lesquelles arrivera l'air, comme avec un puits canadien. L’air refroidi sera envoyé à l’extérieur. Je réfléchis à une possibilité ultérieure d’apport solaire ou bois, et ma préférence irait donc pour un ballon équipé d’un échangeur thermique.
Pour l’été j’envisage de prendre l’air du dehors quand il sera plus chaud que celui du sous-sol, et en cas de canicule de tourner sur l’air des pièces chaudes de la maison pour les rafraîchir.
Qu’en pensez-vous et quels conseils me donneriez-vous ? Je ne sais pas quel modèle choisir. Avez-vous des retours sur la fiabilité de certains ? Vaut-il mieux un compresseur « scroll », rotatif, à piston ?
Il serait possible qu’une partie de l’air aspiré provienne de la VMC (le débit étant insuffisant pour la totalité de l’aspiration demandée) mais j’ai peur que ça encrasse l’échangeur. Où faut-il prendre un système prévu pour la VMC, qui fonctionnerait alors avec un débit d’air moindre ?
Merci pour vos réponses et pour ce site très utile.

#14 - Benjamin (Admin) - 15.10.15

Un ballon thermodynamique peut difficilement être placé dans une salle d'eau.
Il faut en effet qu'il y ait de la place car c'est plus encombrant qu'un ballon d'eau chaude électrique.
Il faut également qu'il puisse y avoir un raccordement du ballon avec l'extérieur (2 gaines séparés d'environ 1,5/2m.
Enfin, le ballon thermodynamique peut faire relativement du bruit et s'il y a un chambre à côté cela peut être gênant.

#13 - question - 14.10.15

un ballon thermodynamique peut-il être installé dans la salle d'eau, j'avais prévu un ballon d'eau chaude électrique 200l.

#12 - Benjamin (Admin) - 12.10.15

Bonjour Hazza,
C'est le problème évoqué avec une prise d'air à l'intérieur... On a un refroidissement important de la pièce, qui peut aller jusqu'à geler en plus des diminutions des performances. En été on peut à l'inverse avoir des surchauffes.

Une prise d'air/rejet d'air à l'extérieur résoudrait effectivement ces problèmes.

Concernant le HP/HC, d'une manière générale, cela ne correspond pas au fonctionnement optimal d'un ballon d'ecs thermo (sauf comme vous l'évoquez si les heures creuses sont dans la journée).

#11 - Hazza - 08.10.15

Bonjour,
j'ai fait installer un ballon thermodynamique 260l dans mon garage isolé mais non chauffé de 25m2 - je n'ai pas d'entrée/sortie extérieure et j'ai constaté cet été un fort refroidissement quand la PAC se déclenchait. J'ai un différentiel de température de 5°C l'hiver à 34°c lors des fortes chaleurs comme cet été.Me conseillez-vous de faire installer une alimentation et évacuation de l'air extérieur ? D'autre part j'ai un compteur HC/HP et fait mettre un contacteur HC/HP sur l'alim de ce ballon qui du coup ne peut se déclencher que la nuit : j'en déduit suite à vos conseils que ce n'est pas une bonne idée sauf si j'avais pris une plage heure creuse en journée ? Merci d'avance pour vos réponses.

#10 - Benjamin (Admin) - 22.09.15

Bonjour Manu31,
Oui bien sûr, entrée et sortie de l'air à l'extérieur.

#9 - Manu31 - 21.09.15

Cumulus thermodynamique : je suppose qu'il faut aussi prévoir l'évacuation de l'air refroidi vers l'extérieur ?

#8 - Benjamin (Admin) - 21.09.15

Bonjour Manu,
Si la prise d'air se fait à l'extérieur, ok.
Si la prise d'air se fait à l'intérieur du garage, pas ok du tout (trop de risque de refroidir le garage chauffé en partie par le plancher chauffant).

#7 - Manu - 20.09.15

Je dois changer mon cumulus électrique. Un installateur me propose un cumulus thermodynamique positionné dans le garage en sous-sol 90m2. Je suis soucieux par rapport à la diminution de température et à l'efficacité réelle lorsque le garage sera refroidi. Le plancher chauffant du rez de chaussée, malgré l'isolation, a tendance à maintenir une bonne température dans le sous-sol, 10 degrés l'hiver, et 20° l'été. . les circuits d'eau passent au plafond du garage. La porte du garage n'est pas étanche. A quelle température pourrait descendre le garage avec une PAC de 1500w et un ballon de 230l ? Est-ce que les économies d'énergie vont être réelles ? Merci

#6 - Benjamin (Admin) - 23.04.15

Bonjour suzette,
La première chose sont sans doute à vérifier : Est-ce que la gaine de la sortie du ballon est bien raccordée? (voir si "souffle d'air" au niveau de la sortie des combles).
Ensuite, la ventilation n'est peut être pas suffisante d'où une accumulation des odeurs autour du ballon.

#5 - suzette - 20.04.15

Je viens de faire installer (janvier dernier) un ballon thermodynamic. Il est placé dans le cellier attenant à la pièce de vie dans laquelle se trouve une cheminée avec insert. Il a deux gaines sortant par la plafond vers les combles (entrée et sortie).
Ma question : est-il normal que, depuis cette installation, la maison soit empestée de l'odeur de suie froide provenant de la cheminée ? Ainsi que de l'odeur d'eau usée provenant des évacuations (probablement du lave linge et evier placés juste à côté du ballon) ?
Que puis-je faire ? A mon avis, ce problème n'a pas été pensé par les fabricants.

#4 - Benjamin (Admin) - 23.04.14

Bonjour,
Dans le cas d'un Ballon ECS Thermo, il n'y a pas d'air rejeté. Le risque principal est le refroidissement de l'air ambiant. Dans ce cadre, il me semble plus cohérent de choisir des solutions qui font intervenir l'air extérieur. Cela peut diminuer effectivement les performances mais cela permet de s'affranchir des risques de gel dans le local où se situe le ballon...
Il me semble au passage opportun de s'interroger sur la cohérence de la pose d'un tel système dans des climats rudes. En dessous de -7°C (voire avant), le ballon Thermodynamique se transforme en ballon Electrique, où la résistance prend le relais sur le reste (plus assez de calorie dans l'air pour être efficace). Pire, il consommera plus qu'un ballon classique (cycle de dégivrage)...

#3 - D'muche - 09.04.14

J'envisage d'installer un ballon thermodynamique dans une petite cave (<20m3), mais attenante à un vide sanitaire >20m3 avec entrée d'air via ce vide. Vaut-il mieux refouler l'air froid à l'extérieur ou dans le vide sanitaire pour y éviter une dépression qui y ferait entrer de l'air extérieur très froid (j'habite en Hte-Savoie à 800m d'altitude) ?

#2 - Benjamin (Admin) - 30.03.14

Bonjour,
L'article a été mis à jour en fin d'année 2013.

#1 - H2H2 - 25.03.14

Bonjour,
j'apprécie votre article, les choses évoluent cependant très vite, pourriez-vous SVP m'indiquer la date de rédaction et de compilation de ces informations ?
Merci.

Michel Goujon

#0 - Ventadour - 03.09.13

j'ai fait installer un ballon thermodynamique de 300 l il y a presque 4 ans dans mon ancienne chaufferie (en lieu et place de la chaudière fioul).très satisfait (conso moyenne 4kwh/j).J'ai résolu la problématique de refroidissement de la piece en évacuant l'air frais dans mon coin cave situé à côté: résultat: la cave est raffraichie l'été !!!...
pour le chauffage, j'ai opté pour une PAC air eau (moyenne température-50°)à la place de la chaudière.j'en suis satisfait (cela m'avait coûté 9500€ sans la déduction fiscale+4500€ le CE THERMODYN).pour 180m2 habitable,en chauffage je consomme 5500kw, avec il est vrai une cheminée (consommation 1 corde/an).
Remonter